Mention obligatoire sur les publicités de la rémunération de l’agence : une très mauvaise idée !

billets en forme de maisonParmi les projets actuels du gouvernement concernant la réglementation des agences immobilières, il est une mesure qui laisse pantois : « Mention obligatoire sur les publicités de la rémunération TTC de l’intermédiaire restant à la charge de chacune des parties ».

 

Il s’agit là d’une pure brimade qui n’apportera rien à qui que ce soit, et surtout pas à nos clients.

Pourquoi cette brimade ? Parce que les agents immobiliers ont la réputation d’être chers, trop chers par rapport au service rendu. Est-ce vrai ? Oui. Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont le droit de se faire payer, ni de se faire rembourser quelque frais que ce soit, qu’en cas de conclusion d’une vente, et que les ventes conclues doivent payer les frais engagés pour celles qui ne le sont pas (cf. art. 6 loi Hoguet, et 73 du décret) . Or un agent immobilier, en moyenne, conclut une vente et demie sur dix mandats, dix biens à vendre dont il s’occupe.

Faisons un rapide calcul. Le « journal de l’agence » a estimé le coût de chaque mandat, pour un professionnel, à 940 € HT. Dix mandats reviennent donc à 9400 €. Il faut donc déjà facturer pour chaque vente 6266 € HT, soit 7500 € TTC, avant d’envisager de faire le moindre bénéfice.

Les agences se « gavent » ? Près de trois mille ont fermé en 2012 !

Les politiques veulent nous faire payer les effets pervers de la loi Hoguet, qu’ils nous ont  eux-mêmes imposée il y a plus de quarante ans.

 

Quel est le but recherché ? Faire baisser les honoraires, bien sûr.  Cette mesure sera-t-elle efficace ?

Bien évidemment non.

 

Parce qu’elle n’a, malgré les apparences, aucune pertinence pour l’acquéreur.

Les honoraires sont toujours payés par le vendeur, non par l’acquéreur. Bien sûr, la somme est prélevée sur les fonds versés par l’acquéreur, et bien souvent ils sont mis techniquement à la charge de l’acquéreur. Mais l’acquéreur achète toujours au prix du marché, honoraires inclus ; il n’accepte pas de payer plus cher parce qu’il y a des honoraires d’agence, et il fait jouer la concurrence avec d’autres biens, vendus sans agence. Et ces honoraires sont déduits de ce qui revient au vendeur.

Quand un consommateur achète un yaourt dans un supermarché, son premier critère d’achat est le prix de vente, non la marge du distributeur. Et la loi nous impose déjà d’afficher le prix « honoraires inclus » (cf arrêté du 9 juin 1990).

 

Parce que d’autres facteurs font baisser les honoraires.

Il y a déjà une forte concurrence sur le montant des honoraires, avec le développement des réseaux de mandataires qui prétendent souvent être moins chers parce qu’ils ont moins de frais. Et surtout une énorme pression à la baisse par le vendeur lorsque l’acquéreur négocie le prix de vente, ce qui est actuellement le cas plus de neuf fois sur dix. De telle sorte que le montant moyen des honoraires de la profession se situe habituellement au final entre quatre et cinq pour cent, souvent beaucoup moins, bien loin des neuf ou dix qu’on nous reproche souvent… Pour mémoire rappelons que le barème imposé par décret avant 1987 commençait à 10 % !

Et parce que, nous l’avons vu, les honoraires de transaction ne peuvent plus baisser, ils sont « au taquet » à 7500 € !

 

Il est possible de réduire les honoraires :

Faire baisser substantiellement les honoraires, c’est possible. Il faut éviter le gaspillage, éviter que de nombreuses agences ne s’occupent d’une même affaire, avec peu de chances pour chacune de vendre, ce qui engendre une augmentation inutile des frais généraux, donc du tarif de la prestation. Il faut de la concurrence, mais en amont. Que chaque propriétaire, au lieu de mettre son bien dans de nombreuses  agences, réfléchisse, compare les prestations qui lui sont proposées, le rapport qualité/prix, et ne confie au final son bien qu’à une ou deux agences soigneusement sélectionnées.

Comment faire ? Comment inciter le vendeur à faire cette sélection ?

 

Faire payer le vendeur pour chaque mise en vente :

Autoriser les agences à se faire rembourser certains frais, par exemple. Le vendeur sera ainsi dissuadé de donner dix ou quinze mandats. Il n’en donnera plus qu’un ou deux  (voire pas du tout, d’ailleurs). Les agences ayant des frais remboursés sur chaque affaire, pourront pratiquer des honoraires beaucoup moins élevé en cas de conclusion de l’opération. Bien sûr il faudra poser des limites pour éviter les abus toujours possibles.

 

Interdire le « cumul des mandats » :

Autre possibilité, rendre le mandat exclusif obligatoire. Là encore, le vendeur sélectionnera l’agence qui lui paraîtra la plus apte à vendre son bien, et moyennant des honoraires acceptables. Si nous reprenons notre calcul ci-dessus, en considérant qu’une agence vend 80 % de ses mandats exclusifs, son prix de revient pour chaque mandat  tomberait à 1175 € par affaire vendue, soit 1400 € TTC. Une facture divisée par près de cinq…

Des professionnels beaucoup plus professionnels et extrêmement moins chers, tout le monde y trouverait son compte.

Nos politiques auront-ils le courage de prendre des mesures vraiment efficaces, mais pas forcément très « vendeuses » à court terme pour le public ? L’avenir nous le dira.

PS le 17/6/13 : s’agissant dans le projet de loi “Duflot” d’une modification à la loi Hoguet, tous les autres professionnels intervenant dans les transactions immobilières (notaires, avocats…) n’y seraient pas soumis ! Cette discrimination est simplement intolérable. Et les clients voyant les honoraires affichés dans les annonces des agences immobilières et pas dans celles des notaires ou avocats, penseront que nous sommes les seuls à faire payer…

À propos de l'auteur 

178 commentaires à “Mention obligatoire sur les publicités de la rémunération de l’agence : une très mauvaise idée !”

  1. Je ne suis pas surpris par ces mesures “débiles” une fois de plus pour faire payer.
    Quand le racket politique va-t-il cesser ?
    Va-t-il falloir avoir recours de nouveau à une révolution pour qu’enfin nos chers, très chers, dirigeants arrêtent de se gaver sur notre dos !

  2. Est-il question par exemple que la grande distribution indique sa marge sur les produits qu’elle commercialise ? Je n’en ai en tout cas pas entendu parlé.
    C’est purement discriminatoire.

  3. Quelle idiotie, Quel manque d’intelligence de la part de nos hommes et femmes politiques.

    Les acquéreurs seront sans doute attirés par les commissions les plus basses, sans se préoccuper de la qualité de la prestation.
    Ce qui est logique, car sauf cas particulier, l’agent immobilier travaille pour le vendeur.

    Cette loi ne fera que privilégier le travail bâclé et la médiocrité.

  4. Et sans se préoccuper non plus du prix du bien, puisqu’on leur aura expliqué qu’il faut se focaliser sur la commission. Entre deux agences, l’une n’ayant pas négocié le prix du bien et ne prenant pas cher d’honoraires, la deuxième ayant des honoraires plus élevés mais ayant ramené le prix à un prix marché, l’acquéreur choisira la première et paiera souvent beaucoup plus cher. On a déjà des clients ainsi formatés, qui s’inquiètent souvent de deux ou trois mille euros d’honoraires à négocier, mais pas du tout du prix de vente. Ce phénomène est relativement nouveau, une quinzaine d’années environ.

  5. Le Gouvernement à d’autres choses plus importantes à faire pourtant, comme sauver l’emploi. En quoi cet affichage apporte quoi que ce soit à l’acheteur qui, de toute façon, ne paie pas plus cher que le prix qui est affiché. On tire à boulets rouges sur une profession qui n’affiche pas forcément de belles statistiques ces derniers temps.

  6. Le gouvernement actuellement en place brille par son incompétence et sa faculté à proposer des mesures complètement dénuées de bon sens. Je trouve parfaitement scandaleux de proposer une telle mesure. Je rejoins Christophe LEBOUTILLY concernant l’affichage des marges de la grande distribution. Pourquoi un agent immobilier doit il toujours justifier sa commission!!!!!
    Notre cher gouvernement a décidément une dent contre la profession.

  7. Effectivement, cette loi sur l’affichage des honoraires ne fera que privilégier la médiocrité.

    Mais que demander de plus à tous ces énarques tous plus médiocres eux-mêmes les uns que les autres et qui se prennent pour des dirigeants.

    Ils sont tellement médiocres, qu’ils sont incapables de traiter les vrais problèmes, et qu’ils ne peuvent qu’essayer de paraitre en s’occuppant de sujets que les médias vont faire “mousser” pour détourner l’attention du peuple des sujets importants.

    Cela fait plus de 10 ans que je répète que la 1ère vraie bonne mesure à prendre est de fermer l’ENA!!!!!!!!

  8. En tout cas, heureusement que nous sommes CIMM !

    Avec le mandat CALITIMMO et les honoraires à charge vendeur et à charge acquéreur, nous n’avons pas trop à nous soucier de ce qui risque de se mettre en place.

    Nous sommes prêts, et surtout, nous sommes prêts matériellement et psychologiquement à cela avec plusieurs longueurs d’avance sur la concurrence.

  9. En réalité, c’est pas le fond du probléme qui interesse la classe politique sur ce sujet, mais la forme.
    Je m’explique:
    Le gouvernement doit faire passer la pillule sur l’augmentation des frais de notaire du fait de l’augmentation des droits d’enregistrements, sur l’augmentation des taxes sur les plus values des ventes immobilières du fait de l’augmentation des contributions sociales et autres. On cherche un bouc émissaire (définition:un individu choisi par le groupe auquel il appartient, pour endosser, à titre individuel, une responsabilité ou une faute collective).
    Cet individu tant recherché est tout désigné par le gouvernement depuis longtemps: l’agent immobilier, cet intermédiaire qui se rempli les poches au passage sans rien faire!!! Et comme cela on fait oublier le reste, les vrais questions au problème : pourquoi c’est la crise? pourquoi le gouvernement taxe autant la propriété immobilière:
    – A l’entrée:droits d’enregistrement lorsqu’on achéte
    – A la sortie: taxe sur la plus value et éventuellement tva lorsqu’on revend
    – Les taxes foncières, taxes d’habitation et taxe sur locaux vacants.etc.. à chaque année de propriété!!!

    Alors on légifére, toujours en montrant du doigt notre profession: sur le mandat exclusif d’abord, maintenant sur l’affichage de nos honoraires, demain sur notre manque de formation… les sujets ne manquent pas lorsqu’on veut montrer du doigt,
    Lorsque surtout, on veut tirer tout un pays vers le bas pour voiler sa propre incompétence!!!

  10. En effet, je vous rejoins tous sur le fait que le gouvernement cherche à créer un problème là où il n’y en a pas (c’est dommage quand on est confronté tous les jours à des problèmes bien réels et bien plus graves !).

    Un bien mis en vente est estimé au prix du marché, et le vendeur accepte d’en reverser un pourcentage à l’agence.

    Le but de cette démarche est :
    1°) de diminuer le prix de vente des biens, mais la bêtise est de croire que la baisse des honoraires va automatiquement baisser les prix de vente. Grosse erreur : pourtant déjà commise avec la TVA réduite pour la restauration, résultat : néant !

    2°) plus de transparence. Nous travaillons déjà en toute transparence. En effet, les honoraires d’agence concerne le propriétaire qui est parfaitement au courant du suivi de son dossier. La modification éventuelle du montant des honoraires n’aura strictement aucun impact sur l’acquéreur : donc il n’est même pas concerné.

  11. Bonjour,
    Depuis 13 ANS nous pratiquons sur la plupart de nos supports la transparence du montant de nos commissions détaillées et les clients sont satisfaits.
    Taper sur le gouvernement est inutile, effectivement faire la révolution peut être la seule issue.
    Dans quelques jours vous comprendrez ce qu’est noPAP. Il est désormais important de se poser les bonnes questions et d’abord de mener le combat des ventes de PAP.
    Entre nous, il faudra bien que les clients connaissent à un moment ou à un autre les frais d’agence.
    Alors autant jouer l’intégrité de suite.
    Ce combat qui consisterait à dire qu’il ne faut pas montrer le montant de nos commissions sur nos supports est d’arrière garde, éculé, dépassé.
    Il nous faut agir et vite sur des thématiques bien plus impactantes que cette problématique des frais d’agences qui n’en est pas une.
    Quant à la politique, pour travailler avec certains, tous ne sont pas de la race décrite dans vos lignes et quoiqu’il arrive , ils sont en place et nous en avons pour 4 ans.
    C’est pourquoi, combattre l’idée qui fait du bruit autour de cette nouvelle volonté du gouvernement ne fera que nous occuper l’esprit, nous détournant de choses bien plus importantes que celles là.
    Je vous livre mon avis sur l’avenir de nos agences, dans 10 ans il existera 30 réseaux de mandataires avec 3000 plateformes et 90000 mandataires.
    seules, 5 à 7000 agences indépendantes feront offices d’épiceries de quartiers.
    Les frais d’agence ne sont pas à la charge du vendeur mais bien à la charge de l’acquéreur.
    Regardez comment font certains lors de la signature chez le notaire, ce n’est pas ce qu’il en ressort!!!!
    http://www.nopap.fr c’est a partir du 4 mars 2013, n’hésitez pas à prendre connaissance de notre projet de loi sur la fin des transactions de PAP et bien sur, vous aussi montrer vous à la hauteur de l’enjeu en rejoignantnoPAP.
    Sincères salutations
    Claude BAS

  12. Bonjour M. BAS,
    Je ne peux pas être d’accord avec vous. Les frais d’agence sont à la charge du vendeur, et c’est bien normal, c’est lui qui nous mandate et pour lui que nous travaillons. Et je n’ai encore vu aucun acquéreur me dire qu’il était d’accord de payer plus cher parce qu’il y a une agence dans le circuit. L’acquéreur paie le prix du marché, commission comprise, et la commission vient en déduction de ce que perçoit le vendeur.
    Même si cette thématique n’est pas très “impactante” comme vous le dites, pour moi c’est une brimade gratuite contre la profession, et elle doit être combattue à ce titre, de la même manière que la mention FAI.
    http://www.cimm-immobilier.fr/blog/professions-immobilieres/fai-publicite-mensongere-1716.html

    Ceci dit, je l’accepterai lorsque on obligera Carrefour à indiquer sa marge brute sur les pots de yaourt. Vous qui êtes originaire de la grande distribution, qu’en pensez-vous ?

  13. C’est bizarre cette méthode !
    A ce moment-là, pourquoi ne pas demander à ces messieurs de la grande distribution d’afficher aussi sur tout ce qu’ils vendent dans leurs hyper marchés les commissions qu’ils prennent ? Ainsi, le consommateur saurait qu’un kilo de banane quitte la côte d’Ivoire à 0,15 €uros le kilo (vendue combien de fois plus ?) et que la salade est payée au jardinier qui la produit 15 centimes d’Euros et mise en rayon par endroit à plus d’un Euro !
    Les gouvernements se suivent et deviennent de plus en vorace d’argent à chaque fois. On comprend mieux pourquoi ces voleurs étendent tous leurs magasins à une vitesse démentielles, roulent dans des X6 ou autres Cayenne, et payent leurs caissières avec un lance-pierres ! Mais tout ceci est (un autre sujet) et ne concerne pas l’immobilier, c’est vrai.

  14. les agences qui fonctionnent dans le bon sens n’ont pas à le faire:
    le vendeur fait le choix de vendre par agence pour conforter sa vente, l’appartement ou la maison est tout de même vendue au prix du marché. Le net vendeur sera donc: prix du marché – les frais d’agence. L’acquéreur s’en fou complètement de savoir combien vas payer le vendeur.
    A CE JOUR, JE N’AI VUE QUE CIMM IMMOBILIER FONCTIONNER COMME CELA ET BRAVO A VOUS.
    Il faut que les autres comprennent que dans la vente d’un bien, il ne faut pas faire prix de marché + frais d’agence, la il est certain que vous devrai justifier de pourquoi vous êtes 10 000 ou 15 000 euros au dessus du prix du marché !!! L’acheteur achera donc de Particulier à particulier !!! c’est de la faute des agences qui n’ont rien compris à la vie que le particulier à particulier se développe !!! Quand ces derniers comprendront que l’acheteur veux un bien au prix du marché et non pas 10 ou 15 K€ au dessus, je pense que le marché du particulier à particulier baissera.
    Je le dit et le redit, si le bien FAI est au prix du marché, l’acheteur s’en fou royalement de combien le vendeur paie pour le service.
    Bref, cimm immobilier continuez vous êtes un des seul réseau qui tiens la route à ce jour, peut être pas pour rien que vous ouvrez des agences partout pendant que d’autres ferment !!!

  15. je ne suis pas issu de la grande distribution, mais de la bijouterie, si nous sommes issu les uns ou les autres de quelque chose.
    Quoiqu’il en soit, ce n’est pas vous, ni moi d’ailleurs qui décidera des lois que notre gouvernement acte.
    Je préfère me tourner vers des questionnements beaucoup plus important en y apportant concrètement des réponses, en travaillant avec ceux qui sont aujourd’hui aux pilotage de l’assemblée nationale.
    Plus nous nous battrons en cachant nos commissions, plus nous renforcerons nos gouvernants à insister sur ce point.
    Je vous rappelle que cette profession est réglementée et qu’à ce titre nous devons jouer de transparence. Personne ne devrait être inquiet sur ce point qui réellement est un détail de l’histoire. Je vous laisse croire que tout cela a de l’importance et pendant ce temps, alors que nous jouons aux billes, combien vous et moi avons perdu de ventes ?
    amitiés
    Claude BAS

  16. Je suis d’accord sur le principe de la transparence. Je pense que nous avons rien à cacher.

    Mais il ne faut pas inverser les rôles. Afficher le montant des honoraires sur une annonce viendrait à dire que les honoraires sont à la charge de l’acquéreur :
    vous payez tel prix pour la maison, mais attention ! vous avez tant d’honoraires à nous payer !

    Alors que ce n’est pas le cas. L’acquéreur paie le prix de la maison et c’est le propriétaire qui en sacrifie une partie en contre-partie d’un service (bien mérité selon moi !).

    Cette discussion n’est pas une perte de temps, ni un jeu de billes mais des avis qui peuvent être retranscris à des personnes bien placés si l’on en connaît.

  17. Je suis désolé de contredire votre affirmation mais pour moi c’est l’acquéreur qui paie la commission.
    C’est un vieux débat, mais faites attention en affirmant l’inverse cette argument pourrait bien se retourner contre ceux qui signent un mandat charges acquéreur et qui par le plus grand des hasards au moment de la signature on retrouve une charge de la commission à l’acte payée par l’acquéreur.
    En regardant de prés les statistiques des notaires sur ce point vous serez éclairé sur ce point.
    amitiés
    Claude BAS

  18. Les statistiques des notaires n’ont aucun intérêt sur ce point. Peu importe que les honoraires soient mis techniquement à la charge de l’acquéreur, ils viennent toujours en déduction du prix que percevra le vendeur, prix accepté par l’acquéreur comme prix de marché. D’ailleurs bien souvent l’acquéreur n’apprend que les honoraires seront à sa charge qu’en fin de course, juste avant le compromis, et qu’on va les désolidariser du prix pour lui faire économiser des frais de notaire. Chez nous nous considérons que c’est une mauvaise pratique.

  19. Ces discussions illustrent bien le flou conceptuel dans lequel la profession travaille.

    Nous sommes des intermédiaires, donc beaucoup de gens pensent que nous devons œuvrer dans l’intérêt des deux parties. C’est généralement ce que nous essayons de faire.

    Pourtant, si ma commission est proportionnelle au prix de vente (ce qui est le plus courant en transactions).
    Mon intérêt en tant qu’agence est de vendre le plus cher possible.
    J’ai donc le même intérêt que le vendeur.
    Il est donc normal que je sois mandaté et payé par le vendeur.

    Mais :

    Si comme cela se fait trop souvent, je transfère les honoraires à la charge de l’acquéreur, en lui faisant signer un mandat d’acheter.

    Je me trouve en conflit d’intérêt avec l’acquéreur, mon mandant.

    Apparemment, cette situation ne choque personne en France, je vous invite à regarder les réglementations américaines vous…

    Il serait utile que la profession comprenne enfin qu’elle doit proposer des services séparés au vendeur et à l’acquéreur, et se faire également rémunérer de façon séparée.

    Arrêtons de transférer à la charge de l’acquéreur des prestations qui ont été faites pour le vendeur.

    A ce moment-là , nous n’aurons pas de problème à afficher nos rémunérations dans nos annonces.
    L’acquéreur se focalisera uniquement sur les honoraires qui seront à sa charge.

  20. Sur ce point qui consiste au dernier moment à basculer la charge vendeur en charge acquéreur, nous ne le faisons jamais, puisque nous sommes chez nous en charge acquéreur toujours.
    Le réel problème est fiscal et l’administration fiscale n’est pas dupe.Très au fait de ces pratiques illégales au regard du droit, lors d’un contrôle fiscal le redressement est fait d’une part sur l’agence qui peut éventuellement se retourner sur l’acquéreur (ce qui n’arrive jamais).
    Il faut donc savoir dès le départ ce que l’on veut soit on est en charge vendeur, soit en charge acquéreur.
    Pour revenir au sujet qui vous anime, depuis 13 ans nous présentons sur nos affichettes de vitrine le prix net vendeur, le prix FAI et séparément le montant de la commission et le pourcentage que représente cette commission sur le FAI puisque nous sommes en charge acquéreur.
    Les client trouvent ainsi une clarté des choses, nous n’en faisons pas des gorges chaudes c’est un avantage pour le client et ce qui nous intéresse c’est ce que veut le client puisque nous sommes à leur service.
    Il y aurait surement un moyen de contenter tout le monde en faisant payer 50% au vendeur et 50% à l’acquéreur.
    Nous considérons et ce quoiqu’il en soit que c’est celui qui paie le prix du bien qui de toute façon paie la totalité de la commission……et vous le savez bien.
    Amitiés
    Claude BAS

  21. Nous n’avons décidément pas plus la même analyse sur ce point que sur le mandat exclusif.

  22. [...] Sur le blog cimm immobilier.fr, Jean-Claude Miribel nous explique que la mention obligatoire sur les publicités de la [...]

  23. JCM, ces combats ne sont pas les miens, parce que la base de notre métier est bancale . Preuve est faite par le nombre des ventes de PAP.
    On peut et les syndicats le font, se poser toutes les questions sur toute l’organisation professionnelle de notre métier.
    Mais tant que nous n’aurons pas repris ce marché par la la reconnaissance des clients sur notre apport de conseil, tout ce qui sera fait ne servira à rien.
    C’est pourquoi j’ai décidé seul et avec mes petits doigts de m’inscrire sur cet unique sujet et repartir à la reconquête du public tout en essayant de passer par la loi. Lorsque nous en serons arrivé à cette reconquête, tout alors pourra avec les syndicats, l’état et les clients devenir réaliste en établissant les règles du jeu.
    Nous ne sommes chez nous, adhérent d’aucun syndicat, mais nous les respectons et je parle de temps en temps avec Jean François BUET qui est avant tout un vrai professionnel comprenant parfaitement notre métier.
    Il est bien obligé par ailleurs de défendre (c’est son rôle ) les attentes des agents immobiliers adhérents à la FNAIM.
    Je ne désespère pas de pouvoir envisager des entrevues sur le problème des PAP avec lui, mais les syndicats ne sont pas un souci dans ce cadre, sauf à marché sur la tête.
    Je vous rassure je ne créerai pas un nouveau syndicat, je ne veux m’occuper que d’une seule chose la fin des transactions de PAP.
    Je sais que ce n’est pas gagné, mais je viens de prendre des dispositions pour avoir du temps sur ce sujet en prenant un peu de distance sur mes 10 enseignes sur des métiers différents.
    Une fois cette problématique des PAP réglées, le reste sera plus simple et les règles du jeu plus facile à établir.
    Dans ce métier notre premier ennemi, c’est chacun de nous.
    En rendez vous avec HEINS WISMAN philosophe connu et reconnu, il m’expliquait dernièrement notre manque commun à prendre les bonnes décisions.
    En effet, c’est à partir de l’analyse du passé, d’une vision du futur que nous pouvons agir sur le présent.
    Le seul réel problème c’est qu’une seule personne dans une entreprise ne peut pas gérer ces trois analyses.
    La gouvernance en matière de développement durable est une des solutions et nous y travaillons depuis quelques années .
    Voyez , nous pouvons ne pas être d’accord sur certains sujets, pour autant nous nous respectons dans nos échanges ce qui est heureux et c’est peut être comme cela que nous évoluerons vous et moi et nos petits camarades vers un avenir professionnel plus pérenne à condition de convaincre par nos services ; nos clients
    Amitiés
    Claude BAS

  24. Bonjour M. BAS,
    “passer par la loi” : entendez-vous par là faire interdire le PAP ? Si tel est bien le cas, ne serait-ce pas contradictoire avec votre position de grand défenseur du mandat simple, pour laisser aux clients toute leur liberté ?
    Par ailleurs les agents immobiliers vendent 68 % des résidences principales, chiffre fourni par le ministère de l’intérieur, ce n’est pas si mal !

  25. Bonjour M. BAS,
    Pensez-vous également pouvoir rallier à votre cause les artisans pour combattre le bricolage, et celle des nourrisses pour interdire les mères au foyer ?

  26. Bonjour,

    Bien sur avec des réactions telles que celles qui vous animent ci dessus et des comparaisons indignes d’un professionnel quel que soit son métier, la planète immobilier continuera de rouler aussi mal qu’un ballon de rugby.
    Je vous rappelle que notre profession est réglementée et Christophe LEBOUTILLY devrait en tenir compte derrière un humour à faire peur.
    Pour comprendre il faudrait remonter à 1789 ou rien n’était possible et pourtant!!!!
    J’aime l’humour, mais là ce n’est plus de l’humour, c’est de l’inconscience.
    Mais ça ne regarde que lui.
    Quant à JCM, d’une part vous avez beaucoup de retard sur ce que nous faisons, car seul les idiots ne changent pas d’avis.
    Concernant le rapport du ministère il englobe tellement d’informations que vous pouvez vous endormir en étant satisfait et ne demanderai qu’à y croire s’il s’agissait du chiffre crédible.
    Vous seriez les premiers agents immobiliers à ne pas être conscient du malaise que créent les ventes de PAP aux sein de la profession.
    Pour disposer de quatre agences en BOURGOGNE, nous n’avons décidément pas les mêmes chiffres.
    Treve de querelles, elles sont toujours stériles . Je vous souhaite bon courage et note que vous êtes pour les ventes de PAP. Voilà une information qui va ravir vos concurrents locaux et surtout les sites de PAP.
    Au delà ceux sont vos clients qui en lisant cela se diront qu’après tout, ils sont bien bête de payer une commission.
    Amitiés
    Claude BAS

  27. Oui je suis pour les ventes de PAP dans la mesure où je ne suis pas pour les interdire. Le particulier a le droit de s’occuper lui-même de la vente de son bien, et s’il se débrouille sans agence, tant mieux pour lui. Et cela hausse le niveau d’exigence professionnelle, tant mieux pour nous.
    Je suis par contre opposé à la concurrence déloyale, que le particulier profite indûment du travail des agences, c’est de là que vient le malaise dont vous parlez, et c’est pourquoi je suis contre le mandat “simple”.
    Je suis également contre la concurrence déloyale entre professionnels, contre la démarche malhonnête qui consiste à dire ” allez visiter avec les autres et revenez signer avec moi”… Que l’on retrouve sur certains sites d’agences voire de réseaux bien connus… Démarche que j’ai combattue, qui a fait long feu, j’y suis un peu pour quelque chose (une bonne vingtaine de procès gagnés sur ce point) et j’en suis fier.
    Non, je ne ressens pas le besoin de faire interdire la concurrence du PAP.
    Aux US le PAP existe aussi : les professionnels ont tellement su se rendre indispensables qu’il ne représente que 4 % des ventes.
    Quant à la réaction de Christophe, elle est parfaitement compréhensible, nous sommes déjà le pays au monde où la vie quotidienne est le plus réglementée, où il y a le plus d’intervention de l’Etat, dans tous les domaines. Ça étouffe toute créativité et ça commence à bien faire.

  28. J’ajoute que bien évidemment c’est la démarche “allez visiter avec les autres, revenez signer avec nous” qui fausse l’analyse, qui fait prétendre que les honoraires sont à la charge de l’acquéreur, pour dévaloriser le travail et l’investissement de la première agence qui elle a travaillé pour le vendeur et trouvé l’acquéreur, mais n’aurait droit à rien.
    Il est prétentieux de prétendre que les honoraires sont payés par l’acquéreur, cela revient à soutenir que l’intervention de l’agence a donné de la valeur au bien lui-même.
    Le seul point sur lequel je peux être d’accord avec vous, c’est qu’un partage d’honoraires serait plus logique et plus équitable. Mais là encore, pourquoi vouloir imposer 50/50 ?

  29. Bien, dans ces conditions, je vous souhaite à vous, à vos équipes un long chemin.
    Que rajouter à cette analyse. Rien sans aucun doute, vous vous voulez changer de gouvernement , tous les gouvernements, moi je veux juste donner de meilleures garanties à nos clients.
    Je ne pense pas à l’argent et n’ai pas une calculette dans la tête pour évaluer la valeur d’un client, ni à tout prix l’enfermer dans une exclusivité mal gérée.
    Si aux USA 4% des ventes se font de PAP, il suffit alors de copier ce qu’ils ont fait.
    C’est ni plus ni moins ce que je suis en train de mettre en œuvre.
    Ce n’est surement pas en combattant les gouvernants que nous y arriverons.
    Laissez un peu de temps au temps et vous comprendrez mieux : comment ça marche.
    Nous aurons peut être l’occasion d’en reparler dans quelques mois.
    Je suis désolé de ne plus intervenir sur votre blog, la distance qui nous sépare et nous anime aujourd’hui est trop grande pour continuer à échanger.
    attention , je ne vous abandonne pas,mais en deux jours on a déjà pas mal échangé et autant vous que moi, nous avons des occupations importantes en dehors de ces sujets.
    J’ai été ravi de commenter cette tribune et vous promets d’y revenir à un autre moment.
    Amitiés
    Claude BAS

  30. Vous ne voulez pas enfermer les clients dans une exclusivité qui serait d’après vous obligatoirement mal gérée, vous préférez leur interdire de vendre sans agence. En quoi le ou les mandats des agences seraient mieux gérés, en quoi les clients beneficieraient-ils de meilleures garanties de ce fait ?
    Je ne combats pas quelque gouvernement que ce soit en tant que tel, mais il me semble nécessaire de leur ouvrir les yeux sur certaines réalités de notre métier ; je me suis également battu contre le projet du gouvernement précédent de supprimer les clauses pénales du mandat exclusif, ce qui l’aurait privé de toute substance, et nous aurait empêché de faire du travail de qualité.
    Et je ne comprends pas comment vous pouvez prétendre vouloir copier ce qui se fait aux US en vilipendant le mandat exclusif, qui là bas est la norme.
    Certains s’y emploient, dont les trois syndicats professionnels, SNPI, FNAIM, UNIS, Cimm immobilier et la plupart des réseaux, ORPI, Century 21, ERA, Laforêt, Guy Hoquet…. Et de nombreux autres (je n’ai cité que les membres du CA) en participant au développement du fichier AMEPI.

  31. Echanges interessants…
    Tout d’abord bravo à Jean-Claude pour sa répartie toujours avec justesse mais “le touché” est franc et sans appel!! Bravo.
    Pour moi, il y a une volonté du gouvernement de réformer notre métier, car l’idée de l’agent immobilier qui se rempli les poches sans rien faire, ou presque, au passage d’une transaction est présente dans l’esprit de beaucoup de ceux qui nous gouvernent actuellement.
    Plus d’une fois j’ai été confronté à l’incompréhension d’un propriétaire se sentant “coincé” parcequ’il ne pouvait pas vendre directement à un acquéreur présenté par son agent immobilier. Si vous avez du métier, je n’ai pas besoin de vous donner le profil de ce propriétaire!!
    C’est celui-la même qui voudrait faire disparaitre le mandat exclusif et bien plus encore…
    Que notre métier est entrain de se transformer, c’est vrai, la société est en plein changement!!!
    Faut-il baisser nos honoraires pour plaire??? travailler à 4%, 3% voire 1% et pourquoi pas à 0??
    Nul est besoin de faites un sondage pour savoir si on préfére le kilo de boeuf à 10€ ou à 20€??
    Sur le sujet de qui paie nos honoraires? D’abord ce sont nos clients. Pour moi chaque dossier est à prendre au cas par cas. Et c’est d’ailleurs pour cette raison que notre métier existera toujours et que nous ne serons pas remplacer par un logiciel, beaucoup ont essayés et essaient chaque jour encore (cf:leboncoin, service gratuit!!.
    Il n’y a pas de régle générale:
    Prenons le cas ou le propriétaire accepte de nous suivre sur le prix du marché pour vendre son bien, incluant notre commission dans ce prix. Alors tout va bien, la commission fait partie du prix, elle est payée par le propriétaire, l’acquéreur paie le prix du marché et est satisfait aussi.
    Maintenant prenons le cas du propriétaire qui ne veut rien savoir du prix du marché que son agent lui conseille. Si le mandat de vente est accepté par l’agent immobilier parce que le bien est interessant, il le sera à un prix au dessus du marché et gonflé par le rajout de la commission. S’engage alors un long travail avec ce propriétaire.Si au final son bien interesse tout de même un acquéreur parce qu’il est “particulier”, il n’est pas injuste de mettre la commission à la charge de ce dernier.
    Je vais arréter là la démonstration que notre métier est basé sur le commerce, la relation humaine et que ce n’est pas seulement une question de % d’honoraires.

  32. Merci Rodolphe. Oui on prend parfois des biens trop chers à la vente, mais la situation n’est pas figée, la plupart des propriétaires finissent par baisser leur prix s’ils veulent vraiment vendre. Donc on en revient à la solution n° 1…
    En tout cas merci de nous rappeler que notre métier est passionnant et ne se résume pas à un % d’honoraires !

  33. Quelle crédibilité peut avoir Claude Bas ? D’abord il n’est pas agent immobilier pour ne pas pouvoir satisfaire aux exigences de la loi Hoguet, ensuite son “concept” a été qualifié par le TGI de Bordeaux, confirmé par la cour d’appel, par la vacuité. Il vient dit-il de la Bijouterie milieu dont il a été sorti avec perte et fracas. Quant à son “réseau”, il comptabilise un nombre ahurissant de dépôts de bilan qui démontre, s’il en était encore besoin, que les conceptions de Claude Bas révèlent d’une ignorance totale des codes de la profession, des attentes réelles des clients, y compris sur les honoraires. No Pap est simplement une marque déposée à l’INPI – c’est d’ailleurs le seul investissement de ce monsieur – en aucun cas il s’agit d’un concept, en aucun cas il s’agit d’une franchise (où est l’agence pilote ?) en aucun cas il s’agit d’un réseau.
    Quant aux honoraires, Jean Claude connaît depuis longtemps ma position, inutile de la rappeler ici. Tout ce que je peux en dire, c’est que la réalité est probablement plus complexe et plus subtile que ne laisse entendre Claude Bas…

  34. Deux compléments à ma réponse.

    – les parts de marche des professionnels atteignent environ aujourd’hui 68 % sur les transactions réalisées. L’augmentation est constante et il y a deux causes : la première est liée a la complexité d’une vente et/ou de l’acquisition, complexité qui profite au professionnel ; la seconde est liée au développement des fichiers communs et du mandat exclusif.

    – s’agissant du “Low Cost” dans l’immobilier : Pour quelles raisons le “Low Cost” est-il une stratégie perdante dans la Transaction Immobilière ?

    1° Le low cost en Immobilier n’est pas un concept. Un réseau fonde son existence sur l’omniprésence d’un concept : il y a un concept C21, il y a un concept ORPI, il y a un concept ERA, il y a un concept Guy Hoquet, Colwell Banker, CIMM Immobilier, Laforêt, Foncia, L’Adresse, ImmoGroup… et qui se fondent surtout sur les compétences de leurs dirigeants respectifs, les outils, les méthodes etc… etc… Pratiquer des honoraires au ras des pâquerettes n’est en rien un concept d’agence et encore moins de réseau.

    2°Il n’y a AUCUNE relation de cause à effet entre le niveau d’honoraires et le volume des ventes, Si tel était le cas, cela se saurait !

    3° Que Claude Bas donne ici le chiffre précis des dépôts de bilan des agences de ses réseaux…. À l’évidence le modèle économique du Low Cost pour une agence immobilière n’est absolument pas pertinent. Les chiffres écrasent la polémique et les faux dilemmes que Claude Bas aime entretenir…

    N’y réussissent que ceux qui, de toutes façons auraient réussi ailleurs, et qui sont bien idiots de sacrifier de la marge…Rappelant au passage que la marge n’est pas le chiffre d’affaires. Ainsi si je considère une masse salariale représentant 55%, 6000 euros de marge équivalent à 10 909 euros en chiffre d’affaires… Et encore je n’ai tenu compte que du coût producteur, je n’ai pas ajouté les charges fixes. En clair lorsque vous perdez 6000 euros en marge, il vous en faut presque le double en chiffre d’affaires. Est-ce plus clair que si je divise ma marge en deux, il faudra multiplier le volume par 4 à CA équivalent pour obtenir la même marge en franc… Donc la question est : “seriez-vous prêt à être idiot…”

    4° Philosophiquement, cette conception du prix est erronée dans un métier de services où ce ne sont pas les théories d’Adam Smith qui peuvent s’appliquer, et où il faut aller à une conception aristotélicienne de la formation d’un prix. En clair, le prix et la valeur sont identiques. Ce qui est, bien évidemment un doux rêve… toutefois, cela signifie tout de même pas que le prix n’aurait pas de dimension psychologique. Bien évidemment, puisque les prix en terminaison 9 fonctionnent dans l’Immobilier. Une maison dont le prix affiché est de 100 000 euros se négociera plus que si elle est affichée à 99 000 euros.

    5°Je me suis longtemps posé la question de savoir s’il y avait des honoraires justes. La réponse à cette question ne se résous pas sous l’angle du niveau du %, ni même de la somme en euros. La question c’est de savoir si vous avez rendu vos clients heureux et s’ils vous aiment.
    Vendre génère de toutes façons une émotion. Et la seule émotion qui vaille est l’amour. L’amour ne s’achète pas, on ne négocie pas une histoire d’amour, il n’y a pas d’amour sans respect, et tout ceci n’a pas, ne peut pas avoir un prix.

    6° L’étude Coldwell Banker réalisée en 2011 nous apprend que seuls 12% des clients déclarent choisir une agence parce qu’elle a des honoraires réduits… On ne peut donc pas parler d’une attente forte des clients qui espèrent bien d’autres choses lorsqu’ils franchissent la porte d’une agence. En outre, la Jurisprudence, et ce depuis un arrêt de la cour de cassation en octobre 2011, condamne les seconds couteaux, ceux qui sous le prétexte d’honoraires réduits viennent tirer profit du travail des autres…

  35. C’était au moins pleine lune!!
    Jusqu’ici nous ne connaissions pas ce M. Bas, aprés s’être fait gentillement moucher par Jean-Claude, voila que Robespierre donne le coup de grace! Et, à prioi, silence radio.
    Quoiqu’il en soit je vois que notre “petit réseau” est pétillant, il faut pas le titiller, et c’est très bien comme ça!!

  36. M. BAS est le fondateur du réseau 4% immobilier ; ce réseau se revendique low cost, incite (incitait en tout cas encore récemment) les acquéreurs à venir signer avec eux même après avoir visité avec une autre agence, et milite à fond contre le mandat exclusif.
    Ma position est que le low cost pour le low cost sans valeur ajoutée n’apporte rien, que si une agence met en présence un bien et un acquéreur elle ne doit pas être spoliée du fruit de ses investissements, et que le mandat exclusif est le seul moyen de faire du travail de qualité.
    Avec de telles divergences de fond il est clair qu’il est difficile de se rapprocher.
    Merci en tout cas à M. BAS pour ses interventions ! D’autant qu’il a promis de revenir.

  37. Et pourquoi avant de s’attaquer aux agences immobilières ou certes certains (mais seulement une minorité) abusent,… Oui pourquoi personne ne s’attaque aux véritables escroc ? Qui sont-ils ???
    1°) Les marchands de liste: ils vous vendent une liste pour 300 euros en moyenne, sur ces dernières: sur 10 contacts il y a 5 faux, 4 déjà loués et un vrai si la personne a de la chance, leur cible: les étudiants !!!
    2°) Les coatch en immobilier, ils exercent sans carte pro, se revendiquent ne prendre aucun frais d’agence mais vous pompent tout de même 3000€ pour prendre des photos et mettre votre appartement sur LE BON COIN, je trouve que 3000 euros pour un organisme qui ne prend pas de frais est une arnaque complète, surtout pour faire ce qu’un particulier peux faire tout seul si il ne souhaite pas passer par agence. Sur 20 mandats exclusifs que j’ai en agence (92% de mes mandats), 1/3 proviens de ces escroquerie.
    3°) Certains réseaux comme CAPI FRANCE, (toujours pareil, cela ne concerne pas tous les mandataires de ce réseau), j’ai été très géné d’apprendre à mes clients que CAPI leur avait fait signer une exclusivité, cela s’appel de l’abus de faiblesse envers des gens agés. INADMISSIBLE !!!

    VOILA, avant de vous attaquer à des réseaux qui travaillent bien telles que CIMM, GUY HOCQUET, et d’autres, attaquez et banissez les vrais escrocs.

  38. Bonjour à tous,
    Vous avez, je pense, en effet tous identifier dans les propos pour le moins confus de M. BAS que sa seule motivation ne pouvait résider que dans le promotion de son “nopap”.
    Si il n’est pas sensible à l’humour qui est le mien, c’est peut être d’ailleurs parce que mes comparaisons certes incisives ne sont pas si éloignées que ça de son projet, et qu’il s’est manifestement retrouvé confronté à l’absurdité de ses desseins. Il peut bien me rappeler que notre profession est réglementée, comme si nous l’ignorions au regard des solutions juridiques que Cimm Immobilier a mis en place pour contrer le manque de déontologie décomplexée dont fait preuve son réseau à travers des méthodes déjà évoqués dans les interventions précédentes de JCM. Mais je lui rappelle que ce serait faire preuve de nombrilisme que d’imaginer que les activités des artisans et des nourrisses ne sont pas elles aussi réglementées.
    Soyons sérieux : outre d’être une solution purement dictatoriale, pensez-vous qu’il soit juste d’interdire à un particulier qui le souhaite de procéder lui même a la mise en vente de son bien ?
    Le problème réside uniquement lorsque celui-ci a confié cette mission à un agent immobilier, et qu’il utilise le travail de ce dernier en se dispensant de son intervention finale et par voie de conséquence le prive du fruit de son travail.
    Pour ce qui est du low-cost, un reportage récent sur France 2 (ligne rouge) a montré que cette pratique n’était pas sans dommage, notamment sociaux. Je vous laisse observer les conditions de travail pour le moins contestés des compagnies aériennes low-cost et celles de la grande distribution du même type. Par ailleurs, si les tarifs des agences low-cost pouvaient permettre de vivre raisonnablement, il n’y aurait pas qu’un seul réseau qui flirteraient avec cette pratique. La concurrence dans notre métier est telle que les tarifs se régulent naturellement. Et il est évident que si l’application en soit d’un tarif de commissions faible suffisait, le réseau de M. BAS n’aurait pas besoin de spolier le travail de ses concurrents.
    Quant aux propos de M. BAS, vous en voyez tous l’ambiguïté : son réseau prône le mandat simple, c’est à dire la liberté du vendeur, mais il veut lui interdire de vendre seul.
    Nous prônons effectivement le mandat exclusif, mais avons l’honnêteté d’en laisser le choix au vendeur. Ce sont mes conditions pour travailler avec moi, mais si le vendeur ne les acceptent pas c’est son choix.
    En conclusion, je pense surtout que quand une agence n’a pas d’arguments sérieux pour convaincre un vendeur de signer un mandat exclusif ou semi-exclusif ou calitimo, elle signe un mandat simple. Et ce sont ces mêmes agences qui viennent crier au scandale contre les ventes en PAP et parce qu’elles ont été incapables par leur absence de travail de convaincre de l’efficacité du mandat exclusif, sollicitent les autorités pour interdire la plus légitime des libertés : vendre soi même ce qui nous appartient !

  39. @antho : pour les marchands de listes, ils devraient être interdits dès cette année, c’est aussi dans les projets du gouvernement. Cette activité à toujours été une épine dans le pied des professionnels, au point qu’on leur a fait obligation d’avoir une carte pro en 90 si ma mémoire est bonne, ce qui en a considérablement réduit le nombre.
    Les coaches en immobilier : j’ai signalé il y a quelques mois cette activité au SNPI, il serait bon de définir le périmètre de notre activité.
    Quant à Capi, je leur ai rendu visite il y a deux ou trois ans, et je peux dire qu’ils prennent très à cœur la formation tant initiale que continue.

  40. @Christophe LEBOUTILLY : je suis naturellement d’accord à 100 % !

  41. Claude BAS le retour, juste pour vous dire que vous êtes un peu à l’Ouest avec l’ensemble de ces propos de 30 ans d’âge.
    C’est pourquoi, en patientant un peu, vous comprendrez qui nous sommes, ce que nous faisons et ou nous allons.
    Monsieur LEBOUTILLY, peut faire le “beau” dans ses propos, je lui laisse sa faconde.
    il peut trôner sur les nuages de la sottise par des échanges incongrus et obsolètes.
    La vérité, chers amis est ailleurs.
    Nos entreprises sont des laboratoires et la R&D bien éloignée de nos métiers est chez nous le principal de nos investissements.
    Encore faut il vouloir investir de ses résultats pour en obtenir de meilleurs.
    Nous sommes une petite entreprise et faisons 22 millions d’euros de CA, nous consacrons une partie de nos résultats à la R&D.
    Je vous invite à lire un livre “QUAND L’ENTREPRENEUR S’ÉVEILLERA”que vous trouverez sur:http://boutique.editionscas.com/.
    Ne cherchez pas l’auteur, ce n’est que moi.
    Je reconnais que sa lecture 3H30 n’est pas donnée à tous, à quoi bon perdre du temps pour lire des inepties quand effectivement soi-même on connait tout.
    Juste pour revenir au mandat exclusif, bien sur il a du sens mais dans une seule circonstance, lorsque le bien est au prix réel.Vous, vous parlerez du prix du marché, pas moi.
    Être expert en matière d’évaluation, ce n’est pas de l’art , cela nécessite des outils, de la formation et du temps.C’est pourquoi comme la plupart des agences ont tendances à surévaluer un bien pour obtenir le mandat, nous choisissons 95 fois sur 100 de ne pas prendre d’exclusivité.
    Le drame voyez vous, c’est qu’entre confrère nous devrions être amis et sur la même longueur d’onde pour combattre les ventes de particulier à particulier et sur le terrain redevenir des concurrents et que le meilleur emporte la vente , seul le client ayant sa libre arbitre.
    Votre choix ne semble pas être celui ci et je l’accepte, la liberté de penser et de s’exprimer étant dans ma philosophie.J’aime aussi la bienveillance et le respect.
    Il ne semble pas que notre ami Christophe soit dans cette catégorie. C’est son droit.
    Voilà, je vous laisse jouer au petits soldats et à vos réflexions inadaptées aux circonstances et vive les ventes de particulier à particulier grâce à CIMM IMMOBILIER
    Amitiés
    Claude BAS

  42. il est normal que Monsieur BAS ne conteste pas le projet d’affichage prévu de nos coms :c’est son fonds de commerce!!
    Ce qui est étrange c’est ce paradoxe avec son “nopap”…

  43. Monsieur Bas a un talent: il est capable de vendre du sable à un habitant du Sahara… Seulement, avec le temps, ses ficelles ne prennent plus, il faut dire que le “grand entrepreneur” et même l’interlocuteur de la profession d’agent immobilier auprès des pouvoirs publics comme il le prétend, cache soigneusement un nombre conséquent de familles qu’il a ruiné. S’il y a bien une conception de la franchise qui est d’un autre âge, c’est bien la sienne. JCM fait partie des franchiseurs honnêtes, et avec d’autres, ils ont à pâtir de pseudos franchiseurs qui n’exploitent que la bêtise humaine.

  44. Bonjour Monsieur Robespierre qui se cache derrière un pseudo, quel courage!!!
    Si c’est ça la belle aventure CIMM IMMOBILIER, chapeau.
    Mais si celui qui écrit de tels propos a du respect pour autrui , il m’écrira sur mon mail personnel (d’autant que nous savons très bien de qui il s’agit) sans polluer des personnes qui échangent, ne sont pas d’accord certes, mais qui se respectent, enfin c’est ce que je croyais.
    Je vous confirme pour en finir que oui nous sommes d’accord pour cette loi simple qui affichera les commissions des agents et si par hasard elle ne passe pas nous poursuivrons comme nous le faisons depuis 13 ans notre affichage à ce titre, en toute transparence.
    Cher Robespierre, vous venez de commettre l’erreur qu’il ne fallait pas commettre, vous le spécialiste de la lettre anonyme!
    Quand au malheurs de ceux ont déposaient le bilan ou fermé leur entreprise sous notre enseigne, que dire de cette ineptie . Il suffit de regarder chez cimm immobilier pour s’apercevoir que JCM et tous les autres réseaux sans oublier les indépendants souffrent de la crise de la même façon que nous tous.
    En tombant aussi bas dans le dialogue, cet outil de discussion me parait inconvenant, c’est aussi parce que nous ne sommes pas d’accord que nous pourrions envisager de construire un autre avenir tenant compte de l’avis de chacun, ceci s’appelle la Gouvernance.
    J’avoue que je suis épaté et pour être en contact avec quelques mandataires CIMM, il doivent se demander pour la plupart d’entre eux ce qu’ils font dans un réseau qui défend les ventes de PAP.
    Il faut de tout pour faire un monde, permettez moi de vous dire messieurs que le boulevard qui s’ouvrent devant nous est un océan tant pour les portails de PAP et vos concurrents directs en vous faisant HARAKIRI
    Amitiés
    Claude BAS
    Je remercie tous ceux qui ont le courage de communiquer sous leur identité, à minima je peux au moins les respecter.
    Les autres sont des paranoïaques suicidaires dont les propos sont le reflet de leur nature.

  45. Le problème avec vous Claude BAS, c’est que même pris les deux doigts dans le pot de confiture, vous continuerez de prétendre que c’est faux.

    La distorsion de la réalité à ce point est ahurissante. Vous vous cachez derrière “la crise” pour expliquer les défaillances d’agences sous vos enseignes, en réalité, et cela été, je le rappelle affirmé par la cour d’appel de Bordeaux, parce que vos concepts sont d’une totale vacuité.

    Les dépôts de bilan que cette vacuité a généré sont loin d’être une ineptie mais une triste réalité.

    Anonyme ou pas, le contenu de mes posts, ne vous en déplaise, est rigoureusement exact. Derrière ce pseudo, c’est en réalité une bonne trentaine de personnes, dont certains ex-affiliés qui ont un certain nombre de questions à vous poser, notamment dans ce que vous appelez d’un grand mot : la gouvernance qui en réalité n’est qu’un masque pour votre enrichissement personnel AUX DÉPENS des membres de vos réseaux.

    Le seul conseil que je puisse donner à un créateur d’agence immobilière ou un agent commercial indépendant c’est surtout d’éviter de vous croiser.

    Quant à vous écrire sur votre boîte mail, je ne m’abaisserais pas à cela.

  46. Sinon, sur le fond, les conceptions de Claude BAS datent de 30 ans.
    Aujourd’hui, les parts de marché des professionnels représentent 68% des transactions, et ce % est en constante progression.

    Le chantier de la profession concerne en premier lieu son image, et c’est un fait avéré que les compétences des agents immobiliers ne sont pas reconnues à leur juste valeur. Ce n’est ni une problématique d’honoraires, ni une problématique de ventes de particulier à particulier.

    Rappelons enfin, que la cour d’appel de Pau, suite à une plainte de la Chambre FNAIM du Pays Basque, a fait condamner Claude BAS pour publicité agressive et dénigrante à l’égard de la profession.

    Quant à la transparence des honoraires, rappelons toujours qu’il n’y a rien d’extraordinaire à ce que prétend Monsieur BAS, puisqu’ils font l’objet d’une réglementation quant à leur affichage. En revanche, je ne peux pas parler de transparence quant à la rémunération précise de Claude BAS pour avoir entre les mains un DIP de son réseau daté de quelques jours.

    Et pourtant, Claude Bas parle de transparence, de respect, de courage…. bref des mots totalement incongrus à la lecture des faits.

  47. Ca Robespierre JMB, ça s’appelle se faire tailler un short. Venant de si bas , je n’en ai rien à faire , puisqu’il s’agit de s’attaquer à l’homme, je ne suis pas intérressé.Voilà des années que vous vociférez derrière mon dos. J’ai l’habitude parce que les choix que je fais , je les assume. Vous parlez du verre à moitié vide quand moi je parle du verre à moitié plein.
    Des entreprises qui ferment, c’est tous les jours et pas qu’en immobilier. Si vous voulez continuer de m’attaquer, libre à vous, et c’est largement fait par vous, ailleurs. Vous me parlez des procédures perdues contre la FNAIM et pourtant contrairement à vous, j’entretiens d’excellents rapports avec ce syndicat, bien sur je sais bien que vous voudriez être plus proche d’eux. Dans la vie, on gagne , on perd, mais on se respecte, mot incompréhensible pour votre maladie.
    Cher JCM, ce blog est à vous, mais je vous invite, vous en ferez ce que vous voudrez à mettre un modérateur, certains articles me paraissant inopportuns vis à vis du sujet et des sujets abordés.
    Vous comprendrez qu’il ne peut m’intéresser de participer à un blog ou les échanges tournent au pugilat.
    C’est pourquoi, tant qu’il ne sera pas possible d’échanger avec courtoisie et bon sens je n’interviendrai plus.
    Désolé mais “les cons qu’ils passent au large”.
    Amitiés
    Claude BAS

  48. Monsieur BAS, lorsque vous écrivez :
    “Bonjour Monsieur Robespierre qui se cache derrière un pseudo, quel courage!!!
    Si c’est ça la belle aventure CIMM IMMOBILIER, chapeau.”
    Vous faites un amalgame entre Cimm immobilier qui héberge ce blog et les intervenants qui, comme vous, ne font pas partie de notre réseau.
    Quand vous écrivez que ceux qui écrivent sous un pseudo sont des paranoïaques suicidaires, outre que vous y allez un peu fort de mon point de vue, je vous rappellerai que c’est tout simplement la rêgle du jeu des forums et des commentaires de blogs, et que ces intervenants sont tout aussi respectables que les autres.
    Je comprends tout à fait que vous n’appréciiez pas de subir des attaques personnelle, cela fait aussi partie de la rêgle du jeu, c’est un risque lorsqu’on intervient à visage découvert. Et c’est à vous de gérer les échanges avec cet intervenant, vous remarquerez que moi comme d’autres nous sommes bien gardés de prendre parti.
    Le modérateur que vous appelez de vos vœux vous aurait probablement envoyé un avertissement pour des formules genre “nuage de bêtise” et “je vous laisse jouer aux petits soldats”, mais ne nous attardons pas sur des détails.
    Tout cela n’est pas bien grave, j’ai vu pire sur de nombreux forums.
    J’ai une seule question à vous poser, M. BAS, sur votre affirmation que Cimm immobilier ferait le jeu du PAP ; pourriez-vous la justifier ? Je vous rappelle que je me bats pour le mandat exclusif depuis des décennies, j’ai créé une association de mise en commun des mandats exclusifs en 1990, je fais.partie du CA d’AMEPI, j’ai créé le mandat trois options, le mandat Calitimo…. Si pour vous promouvoir le mandat exclusif est faire le jeu du PAP, j’aimerais entendre vos arguments. Et que vous nous expliquiez, vous qui êtes depuis 1994 je crois, le chantre du mandat simple, en quoi c’est lutter contre le PAP.
    Nous pouvons échanger sereinement sur ces points sans que cela tourne au pugilat, je vous rassure.
    Bien à vous

  49. Je n’ai aucun commentaire à faire sur les propos de Claude Bas qui sont ineptes, la totalité de mes affirmations s’appuyant sur des FAITS et des décisions judiciaires.

    Chacun aura compris que Claude Bas est un simple loueur de marque. Ce n’est ni un entrepreneur, ni un agent immobilier, ni un “patron” de réseau. Il arrive cependant à vendre une coquille parfaitement vide.

    Quant au fond de la discussion, le vide sidéral de la pertinence des arguments de Claude Bas – chacun aura pu s’en bdre compte – est total et démontre la méconnaissance totale des codes du métier d’agent immobilier.

    Je maintiens que les ventes de PàP ne sont pas la priorité actuelle de la profession, ni le niveau des honoraires. Quant au mandat simple, il est tout simplement devenu obsolète par le développement des NTC.

    Autant dire que les honoraires réduits, le nopap, le Low Cost ne sont absolument pas des priorités stratégiques.

    En revanche, le développement du fichier commun des mandats exclusifs des professionnels, le développement des compétences des négociateurs, le développement de l’image et la reconnaissance de la compétence des agents immobiliers sont les priorités de la profession.

    Quant au développement durable auquel Claude Bas déclare travailler depuis de nombreuses années, chacun pourra se faire une idée de ce que cette réalité recouvre en visitant le site internet Charte21 . Une simple marque déposée et un concept vide….

  50. Petite citation de Claude Bas :

    Nous sommes une petite entreprise et faisons 22 millions d’euros de CA

    MDR

    Une simple recherche sur infogreffe démontre que monsieur bas a une très faible connaissance de son propre réseau d’une part, et un sérieux mépris pour l’intelligence humaine qui ne pourra pas se laisser abuser par des propos mensongers.

  51. Pour avoir suivi le débat, je pense que Monsieur Bas fait un amalgame. Monsieur Miribel ne promeut pas les ventes de Particulier à Particulier, il n’est pas contre, c’est différent. Pourquoi n’est-il pas contre ? Car il semble défendre la Liberté d’autrui, tout simplement.

  52. Monsieur BAS, en dehors de propager des contrevérités, confond le PRIX et la MARGE et se donne une importance qu’il n’a pas du tout.

    Puisqu’il rencontre de très grands philosophes qui lui enseignent l’art de la bonne décision : qu’il décide d’être honnête ! À son âge, cela serait inespéré et s’agissant du personnage que malheureusement pour lui, de plus en plus de personnes connaissent de mieux en mieux, cela tiendrait non pas du domaine décisionnel, mais du miracle.

  53. Bonjour,

    Je suivais les échanges entre deux personnes “pro de l’immo” Mr MIRIBEL et Mr BAS avec intérêt quand un certain Robespierre sorti de nul part et anonyme (sur ce coup la je suis d’accord avec Mr Bas quand on écrit autant de chose diffamantes il faut assumer) détruit cette échange d’idée et de position et stoppe le débat.
    Moi j’ai fais plusieurs acquisitions avec agence et sans agence.
    Les frais d’agences sont forcément un frein pour l’acquéreur, je trouve que la transparence fera peut être jouer la concurrence mais ce n’est pas si sur.

    Le coup de cœur existe et les frais disparaissent ou plutôt passent dans la case oublie comme par magie.
    Dans votre débat vous oubliez l’état d’esprit du consommateur Français “normal son métier rend souvent aveugle” et les intérêts non négligeable que représenteraient la fin totale des transactions entre particulier.
    Si le gouvernement venait à prendre cette décision d’interdire les transactions entre PAP, il y aurait moins de chômeurs, plus de TVA dans les caisses, moins de procédures entre particuliers (je sais de quoi je parle) et le libre choix d’acheter au commerçant ou commercial le plus respectueux de mes droits en temps que client !!!!
    Certains pays ont cette organisation avec de grands immeubles et une tripoté de commerciaux.

    Tous le monde y gagne, je réécris plus de transactions pour les agences, meilleurs prix pour le consommateur, moins de chômeur et visiblement plus de 3 milliards pour les caisses de l’état.

    Je continuerai de venir sur votre forum, mais si l’hurluberlu de Robespierre vient encore mettre son grain de sel en confondant son différent avec Mr BAS, bien sur je ne viendrai plus sur votre site. A ce sujet, c’est pas très valorisant pour votre respectable enseigne.
    Voila, voila

  54. Nul part monsieur “client” il n’est fait état de ” différend” avec Claude Bas, sauf à faire état de décisions de justice qui sont publiques et qu’il est bon de rappeler pour apporter une correction légitime aux contrevérités propagées par Monsieur Bas.

    Je considère même que les contrevérités de Claude Bas présentent un danger toxique compte tenu du nombre de familles qui ont été ruinées parce qu’elles ont fait confiance à ce monsieur. J’en ai dénombre une centaine.

    S’agissant de ce monsieur, je sais de quoi je parle – ce qui doit l’ennuyer considerablement – et d’ailleurs à bien le lire, il n’a répondu que par des insultes. C’est tellement courant chez lui que je n’y fais plus attention.

    Ceci étant, j’ai apporté quelques arguments de fond qu’il semble vous avoir échappé.

    Contrairement à votre point de vue lié à votre expérience personnelle, les études – notamment celle de Coldwell Banker – démontrent que les honoraires des agents immobiliers ne sont une priorité que pour seulement 12% des clients. En outre, les honoraires, conformément à la réglementation sont affichés dans les vitrine de chaque agence.

    J’ai depuis très longtemps discuté avec JCM de la problématique des honoraires et pour avoir étudié la question de près, le Low Cost s’il a pu représenter une manière de se différencier quasiment par l’absurde, n’a aucune viabilité économique. C’est largement démontré par un nombre de dépôt de bilan largement supérieur s’agissant ce type d’organisation comparativement aux autres organisations, et ce d’ailleurs, bien avant la crise… Si vous souhaitez la liste précise des entreprises concernées, je la tiens à votre disposition.

    S’agissant de la sinistralité des transactions entre particuliers, vous avez raison, elle est extrêmement importante, (plus de 50 000 saisines chaque année) et represente non seulement le risque pour celui qui subit un préjudice de n’être jamais indemnisé, mais aussi un coût non négligeable pour la collectivité.

    Quant à toute mesure liberticide visant à interdire les transactions entre particuliers, c’est non seulement complètement inepte, mais je doute fort qu’une telle mesure puisse être conforme à la constitution. Et une nouvelle fois, la profession n’a nullement besoin de cela : ses parts de marché
    augmentent chaque année…

  55. “Je continuerai de venir sur votre forum, mais si l’hurluberlu de Robespierre vient encore mettre son grain de sel en confondant son différent avec Mr BAS, bien sur je ne viendrai plus sur votre site. A ce sujet, c’est pas très valorisant pour votre respectable enseigne”.

    >Quel chantage ! Je ne vois pas pourquoi Cimm modèrerait une personne émettant son opinion de façon posée sous prétexte qu’un autre commentateur anonyme menace de ne plus venir sur le site !

  56. @client
    Bonjour,
    Je comprends que certains messages puissent irriter, toutefois la loi du genre est d’accepter toutes les interventions tant qu’elles ne contrarient pas “l’ordre public et les bonnes moeurs”, comme dit dans le Code civil. Rien de plus irritant à l’inverse qu’un blog ou un forum très – trop – modéré et policé.
    Et les intervenants sur ce fil ne font pas tous partie de Cimm immobilier, loin de là !
    J’en profite toutefois pour inviter tout un chacun à éviter les attaques personnelles et les invectives inutiles, merci !!!

  57. Il ne serait pas surprenant que ce pseudo client soit m bas lui même ou son épouse….

  58. Bonjour,
    Je souhaiterais une explication de texte.
    M. BAS écrit :
    “Juste pour revenir au mandat exclusif, bien sur il a du sens mais dans une seule circonstance, lorsque le bien est au prix réel.Vous, vous parlerez du prix du marché, pas moi.
    Être expert en matière d’évaluation, ce n’est pas de l’art , cela nécessite des outils, de la formation et du temps.C’est pourquoi comme la plupart des agences ont tendances à surévaluer un bien pour obtenir le mandat, nous choisissons 95 fois sur 100 de ne pas prendre d’exclusivité.”
    J’avoue que je n’ai pas compris. En quoi la surestimation d’un bien serait-elle plus néfaste en mandat exclusif qu’en mandat simple ? A priori j’aurais (encore !) tendance à penser l’inverse, si le bien est surévalué au départ on va avoir plus de travail pour l’amener au bon prix, donc l’exclusivité s’impose pour être plus sûr d’avoir un retour sur investissement. (D’ailleurs, pour moi l’exclusivité s’impose dans tous les cas). Et que signifie “Vous, vous parlerez du prix du marché, pas moi” ? Merci à tous ceux qui voudront bien m’aider à décrypter ces lignes, voire merci à M. BAS lui-même s’il veut bien revenir nous éclairer.

  59. @jcm : je pense fortement que monsieur BAS fait comme beaucoup d’agences. Il prend prix de marché+comission d’agence = prix de vente donc dans son réseau les acquéreurs ont au moins une certitude: acheter leur bien 4% au dessus de prix :)
    Très peu de réseaux ont compris le monde de l’immobilier: cimm visiblement a compris car prix de marché=prix de vente. L’acquéreur achète donc un bien à sa véritable valeur !!!

  60. et bien vu que vous acceptez que n’importe quoi soit écrit sur ce forum, et que les clients doivent écouter et ne pas donner leurs avis.
    Adieu.
    en tout cas je ne ferai pas de pub pour cimm immobilier.
    d’ailleurs il n’existe pas chez moi.

  61. @client
    Vous avez tort sur vos deux affirmations.
    Nous n’acceptons pas “n’importe quoi”.
    Et les clients peuvent, comme n’importe qui, donner leur avis.
    Client que vous n’êtes pas, malgré le choix de votre pseudo, puisque Cimm n’existe pas chez vous…
    Désolé que vous le preniez mal, mais comme l’écrivait Victor Hugo, on ne peut contenter tout le monde et son père.
    Bien à vous

  62. Ce blog commence à déraper.
    Les règlements de compte des uns et des autres ne nous regardent pas.
    Ou alors, je cesse de suivre le blog, OK ?

  63. Interdire le PAP reviendrait à nous accorder un monopole ; or le monopole a toujours des effets pervers. Et que nous imposerait-on en contrepartie ? Un numerus clausus ? Des honoraires plafonnés ?

  64. Au delà, c’est à mon sens anti-constitutionnelle dans la mesure où le droit de propriété prévoit que tout citoyen peut jouir et disposer à son gré de ses biens, de ses revenus, du fruit de son travail et de son industrie.

  65. Oui, Christophe, je soulignais également l’anti-constitutionnalité d’une telle interdiction…
    Quant à rendre obligatoire le passage par un agent immobilier pour toute transaction, je suis d’accord avec Jean-Claude : les effets pervers seraient plus terribles encore. Chercher à interdire le PàP, c’est lui donner une importance qu’il n’a pas.

  66. Rendons l’agent immobilier obligatoire en lui octroyant le statut de fonctionnaire!

  67. 100 % d’accord pour l’affichage de la commission
    Merci

  68. Gabriel,

    Donc si je résume votre opinion, vous êtes d’accord pour que TOUS les commerçants – et jusqu’à preuve du contraire un agent immobilier en est un, et des plus contrôlés -) affichent leur marge à côté de chaque prix affiché…

    Pensez-vous un seul instant qu’une telle mesure puisse avoir une chance de voir le jour ?

    Je vous suggère de demander l’avis de votre boulanger, de votre boucher, du taxi que vous prendrez la prochaine fois que vous en prendrez un, de la SNCF quand vous prendrez le train…

  69. Réformer la profession d’agent immobilier requiert pragmatiquement un minimum d’expérience professionnelle ; une réforme menée par des politiques ne peut qu’aboutir à des inepties de l’espèce de celle qui nous est proposée… Prenons exemple sur l’organisation anglo-saxonne une bonne fois pour toute et militons pour que notre profession soit ordonnée !

  70. D’abord merci pour une page fortement intéressante.

    Je souhaitais juste rappeler à Antho, que les abus ne sont pas liés à un réseau ou une agence.

    Je fais moi-même parti de CapiFrance et je tiens énormément à ma relation avec mes clients, acquéreurs et vendeurs. J’en fais un cas d’honneur à toujours être clair avec eux et rendre un véritable service de pro.

    Malheureusement nous rencontrons ce genre de procédé , des abus de tout genre et des agissements complètement illégaux parfois. Ceux que je vois le plus souvent sur mon secteur vient pourtant d’une agence classique au nom très connu; expert en signatures d’exclusivités trompeuses et autres abus de confiances, annonces sans mandats… C’est contre cette image de l’agent immobilier, quasi mafieux, qu’il faut se battre.
    Dans mon pays d’origine, La Suède, l’agent immobilier est d’ailleurs considéré comme un pro et un conseiller de valeur.
    Je fais de mon mieux pour véhiculer cette image d’efficacité, professionnalisme et intégrité. Malheureusement, des œufs pourris, il y en a dans toutes les corbeilles…

  71. bonjour à tous

    je suis contre cette idée d’afficher les honoraires , je n’en voit pas l’intérêt pour l’acheteur, il saura les demander le moment venu
    en effet sa première recherche se situe selon des critères autres:situation,surface budget,..principalement
    Après une visite du bien,si celui ci lui plait , il fait une offre FAI, la répartition lui importe peu. Ce n’est qu’après, quand il apprend la répartition que certains rouspètent, car ils ont l’impression de payer cher une ou deux ” simple” visites.
    Une foi encore, pour moi ,tout est question de perception du service rendu, comme pour tout métier , et d’un ressenti.
    Concernant le mandat exclusif, mon analyse est mitigée :je constate que dans certains réseaux qui mutualisent, cet argument du “un seul mandat , xx agences à votre service ” est détourné par certaines qui du coup surestiment le bien pour bloquer des confrères.
    l’argument du ” un mandat rentré à un prix trop élevé demandera beaucoup de travail à l’agence pour ramener le vendeur à la raison ” ne me convainc pas non plus , ce mandat n’a aucun intérêt : nous réalisons une estimation, si le vendeur n’en tient pas compte, pourquoi accepter ses conditions ?? accepter un mandat exclusif dans ces conditions est souvent une perte de temps, je serais curieux de connaitre les statistiques de vente in fine
    En revanche les meilleurs arguments pour les mandats exclusifs restent l’interlocuteur unique ( qui n’empêche pas de travailler en délégation ) , et la défense du prix demandé ( puisque conforme à notre estimation ), bref une relation de confiance
    Les mandats avec honoraires charge acquéreur sont pour moi d’une grande inutilité et source d’ennuis ( obligation de signer un mandat de recherche avec chaque acheteur du coup )
    Et pour le mandat Calitimmo , de ce que je peux en lire sur les forums, il semble détourné par de nombreux confrères qui expliquent mal ou trichent …;mais d’un autre côté si acheteurs et vendeurs paissaient autant de temps pour lire les mandats, les bons de visite, faire les visites ….qu’ils en passent pour jouer avec leurs portables et rechercher le meilleur forfait, ça tournerait mieux ..

    cordialement

  72. VOUS VOULEZ LA VERITE ? Je n’ai pas de problème avec l’affichage de mos honoraires dans notre agence !!!!
    Mais L’état doit aussi dans cette mesure s’obliger à afficher ses propres revenus.
    Je suis pour faire une adition dans nos fiches vitrines de l’ensemble des couts !
    Les acquéreurs vont aimer de voir le détail de la facture et peut être aussi changé d’avis sur notre profession et la politique de l’état.
    Prenons Monsieur et Madame Dupont qui achètent une petite maison.
    Soit : Prix net vendeur : X€
    Dont il serait légitime aussi que nous affichions la (Plus value du vendeur)
    Dont (Impôt de la plus value de l’état) X € à la charge du vendeur si résidence secondaire
    +Frais d’agence HT
    +TVA 19, 6% pour l’état et non l’agence
    +Honoraire du notaire (variable environ 1,5(%)
    +Taxes de l’état sur la transaction (environ 5,5%) Non négociable …. !
    + Impôt sur les sociétés (30%/ résultat) + Urssaf, taxe pro, etc.….
    + La banque, le cout du crédit de financement (marge du banquier)
    + les futures taxes du logement (fonciers, habitation, etc… ) qui devront payer
    Il faudrait aussi que Madame et Monsieur Dupont soient informés que si ils font une dotation à leurs enfants ils risquent aussi de donner de l’argent à l’état.
    STOP !!!!!!!!!!!!!
    Ce n’est pas un secret pour les acquéreurs ou les consommateurs, nous nous faisons tous voler par l’état pour nourrir des ministères comme celui du logement ou sa Diva na toujours rien fait pour le logement, plus de ptz, …
    Puis Finalement Le bon prix d’un bien c’est lequel ? Combien d’agents pratiquent des honoraires à 7% dans notre conjoncture ? Qui est le grand gourmand qui mange la grosse part du gâteau si non l’état ? Les agents sont des voleurs ? Combien de particuliers vendent aux même prix voir plus cher que les agents. Nous avons des mandats ou même les vendeurs sont au dessus de nous frais d’agences inclus. Alors SVP stop.
    Nous travaillons en ce moment 6j/7 pour parfois même pas le SMIC … et Oui !!! Et vous messieurs et mesdames les fonctionnaires de ministère du logement, sacrifiez vous vos WD , Etes vous ok pour ne plus prendre de vacances ? Voulez vous gagner le smic ? Non ???? Vous avez raison !!! Car il y a des agents immobiliers qui bossent pour vous !!! Alors SVP un peut de respect, ne tirez pas sur l’ambulance !!!

  73. Tout mesure doit avoir un objectif.
    Quel est elle ?
    Protéger le consommateur ! de quoi et de qui !

    Lorsque j’achète une télé sur l’étiquette, est il inscrit la marge brute de l’enseigne qui vend. NON, j’achète car le prix TTC me convient.
    Suis je “arnaqué” pour autant ? NON

    La mise en place une telle réglementation aura pour conséquence “une course au cassage de marge” et à la destruction du commerce.
    Qu’est ce qui fait vivre le commerce, la MARGE.

    Si cette mesure devait passer, il faut quelle soit “ÉQUITABLE”.
    Elle doit être appliquée au niveau national et européen à la totalité du COMMERCE.
    C’est à dire, affichage de la marge “BRUTE” de l’entreprise sur les prix des biens et services(véhicules, produits consommable,produits de luxes, …)

    Cela est donc,
    IMPOSSIBLE, car cela détruirait le tissu économique
    IMPOSSIBLE, car cela va à l’encontre du Code du Commerce

  74. les méthodes commerciales de la bijouterie doivent être assez particulières pour en arriver au discours de Mr Bas.
    les honoraires sont à charge du vendeur dans tous les cas (même s’il y a quelques fois une dissociation à la demande de l’acquéreur). Professionnel de l’immobilier depuis plus de 20 ans, je ne parle jamais en net vendeur ! Lorsque j’estime un bien, je donne un prix de vente honoraires inclus.
    d’autre part, l’idée d’interdire les ventes de PAP est à la fois loufoque et liberticide. De quel droit, un propriétaire ne pourrait-il pas vendre son bien sans agence ? je conseille toujours aux vendeurs de confier leurs biens à une agence, mais je respecte ceux qui ne souhaitent pas le faire … bientôt, vous leur interdirez aussi de vendre leur voiture en direct !
    la crise finit par faire dire n’importe quoi à n’importe qui, mais il était temps qu’elle arrive pour éliminer ceux qui n’ont rien à faire dans le métier.
    je pense que la purge va être sévère et qu’on verra sans doute disparaître 50% des agences en France.

  75. Mais il n’a JAMAIS été bijoutier…!

    Sinon sur la charge des honoraires, il y a en revanche un vrai débat.

    Pour faire court´ je suis favorable au partage des honoraires et ce, dès le mandat de vente.

    L’agent immobilier connait bien cela, puisque en matière de mandat de location s’agissant d’un local a usage habitation loue vide, les honoraires sont partagés entre le bailleur et le preneur, mais ce sont des dispositions législatives d’ordre public qui l’imposent.

  76. Le gouvernement va probablement interdire les honoraires de location charge locataire.

  77. Oui effectivement….

    :-(

  78. Je suis pour bravo enfin ça bouge.
    Les honoraires doivent baisser c’est un fait, certaines agences pratiquent des taux qui dépassent celui des frais de mutation, c’est inadmissible.
    En revanche, l’état doit légiférer et imposer l’obligation de passer par agence, ainsi 100% des ventes seraient réalisées par les professionnels avec des honoraires à 3%.

  79. c’est évidemment une très mauvaise idée ; pour les acquéreurs, les honoraires sont toujours trop chers, ils ne comprennent pas (ou ne font pas l’effort de comprendre) ce qui conduit les agents immobiliers à pratiquer ces tarifs. Ce qu’ils voient, c’est ce qu’ils paient. L’effet serait dévastateur pour la profession et les acquéreurs ne feraient que se ruer sur les ventes de particulier à particulier pour éviter les vilains agents Immobiliers qui se “gavent” sur leur dos !

  80. Si nous devons afficher nos honoraires (et pas commission j’y tiens !) Pourquoi pas !
    Dans ce cas merci d’imposer l’affichage obligatoire de la marge brute sur tous les prix de vente à destination du consommateur et sur tous les honoraires de service, parmi lesquels :
    – Les vendeurs d’électroménager,
    – Les vendeurs de voitures,
    – La grande distribution,
    – Les taxis,
    – Les boulangers,
    – Les bouchers/charcutiers
    – Les bijoutiers,
    – les grossistes,
    – les épiciers,
    – Les compagnies aériennes,
    – La SNCF,
    – Les opérateurs internet et de téléphonie mobile,
    – Les courtiers,
    – Les assureurs,
    – Les banquiers,
    – Les notaires,
    – Les avocats,
    – Les huissiers,
    – Les mandataires judiciaires,
    – Les expert-comptables,
    – EDF,
    – GDF,
    – Les sociétés d’autoroute
    – Les vendeurs de glaces et autres vendeurs de kébab !

    Et oui dans cas là, NOUS, les agents immobiliers, les escrocs et autres “marchands de tapis”, qui ne servent à rien et prennent 10 000 € à la fin ! Nous ne serions plus tout à fait seuls dans ce monde hypocrite et le problème économique de la France en général et de l’immobilier en particulier aura bien avancé !!!
    Bien à vous …

  81. Si l’idée derrière ce projet de loi, c’est de faire baisser le prix de l’immobilier en faisant baisser la rémunération des intermédiaires, alors il serait plus simple d’interdire la profession d’agent immobilier !

  82. D’accord pour garder nos honoraires charge vendeur, mais dans ce cas il faut changer le calcul des “frais de notaires”, le problème est là, puisque que l’acquéreur est gagnant financièrement à avoir nos honoraires à sa charge. Il faut revoir ce calcul en ne prenant en compte que la valeur immobilière du bien, déduction faite de tout élément mobilier et honoraires de transaction.

  83. Quelle chance d’habiter la France !!!
    Moi il me semble que rebondir sur ce que l’état demande c’est le comble qui mieux que nous connais notre métier ?
    et bien allons y revendiquons nous aussi et demandons une TVA à 5.5 normalement notre beau pays prône l’égalité, l’immobilier a du mal comme peuvent en avoir d’autre profession l’automobile, la restauration … et je passe banque, assurance,opérateur téléphonique, fournisseur d’énergie bref toutes ces activités ayant appartenu à l’état et vendu ou céder qui font d’énorme profit et pas toujours dans la légalité, peut être qu on devraient tous arrêter de payer nos charges et la tva pour qu’ils comprennent que nous aussi on contribue à l’enrichissement de la France.
    et d’ailleurs toutes ces administration qui coute des millions elle produisent quoi ??????
    les aides les association ….

  84. Je suis toujours surpris de constater qu’il y a encore un débat au sujet de “qui paie les honoraires de l’agence?”.

    Si ce débat existe chez les professionnels alors il doit aussi exister dans la tête de nos clients.
    Pas étonnant que certains clients se disent que nous ne servons à rien!

    Pourtant la réponse existe depuis longtemps dans d’autres pays comme les USA :

    L’agent immobilier travaille d’abord pour le vendeur en commercialisant le bien, à ce titre il doit être payé par le vendeur.

    Si l’acquéreur le souhaite, il peut s’adresser à un agent immobilier pour le représenter dans la négociation face au vendeur, ou face à l’agence qui représente de vendeur.
    Dans ce cas, il doit payer des honoraires à l’agence qui le représente.

    Si les honoraires sont payés par la partie qui n’a pas bénéficié du service, pas étonnant qu’elle cherche tous les moyens pour éviter de payer…

  85. Le problème viens de ce que les agences sont prêtes à débourser pour trouver de nouveaux clients(pub à la télé pour les grands groupes comme Century ou Laforet, pub papier glacé, vitrines avec écrans, loyers prohibitifs du centre ville..etc…) et ainsi justifier des marges soit disant si maigres.
    De 1998 à 2008 les prix n’ont cessés de monter et par simple effet de levier pendant la même période les honoraires moyens ont suivis une augmentation de 150%, comment le justifier…
    Dans tous les domaines des économies sont nécessaire, le monde change et de nos jours 80% des acheteurs cherchent au moins une fois un bien sur internet..Alors à quoi bon les écrans en vitrine ou la pub à la télé…
    De plus, nos honoraires sont censés être affichés dans les vitrines du centre ville, alors pourquoi pas sur internet puisque toutes les agences ont un site et communiquent sur le WEB, un peu de transparence pour redorer notre blason ne ferait pas de mal…

  86. question ?
    sans cité de nom ” Le Bondil” installé depuis 1 an fait de la publicité en affichant un prix net vendeur en gros et une commission en tout petit avec indiqué commission à frais réduit – qu’en pensez vous ? car cela pose beaucoup de problèmes aux agences du secteur

  87. je pense qu’il faut enlever “frais réduits”, chacun est libre de choisir ses honoraires en fonction de la qualité de service qu’il propose, réduit est mensonger, frais tout court.

  88. Mr bas….
    Agent immobilier est un métier il est surprenant que vous même qui semblez essayer de l’exercer vous n’en connaissiez pas les bases????
    Peut être n’êtes vous pas agent immobilier mais au mieux mandataire …c’est vrai la préoccupation principale n’est pas d’afficher ou pas les honoraires d’ailleurs je rappelle qu’il y a obligation d’affichage sur les affiches vitrines et autres support d’afficher les honoraires si ceux ci sont à charge vendeur.
    Ce qui n’est pas le cas quand le mandat précise que les honoraires sont a charge acquéreur.
    Bref je vais pas donner un cours sur les basiques de ce métier il existe des formations, des bts……
    Par contre on pourrait améliorer certaines choses par exemple ajouter des formations sur le bâtiment car on voit tout et n’importe quoi et estimer sans connaître ça me laisse perplexe
    Moi mon problème c’est d abord les mandataires qui pullulent d’ailleurs nombre d’entre eux stop leurs activités par manque de résultat mais en attendant c’est le bronx

  89. Cohabitation agences et mandataires, on en parle ici :
    http://www.cimm-immobilier.fr/blog/professions-immobilieres/agents-immobiliers-et-agents-commerciaux-mandataires-independants-la-cohabitation-est-elle-possible-105.html

  90. Comme je viens de le dire sur facebook,J’explique à mes clients mes honoraires….Si l’on offre un vrai service de qualité, un accompagnement personnalisé, ce montant, moins la TVA et divisé par 3 mois minimum devient ordinaire.Et cela passe très bien.Si ce projet doit se réaliser, alors toutes les professions de prestataires de services doivent y être soumises. Donc nos amis les notaires également…. Notre métier reste le plus sensible aux aléas,beaucoup d’incertitudes, de stress, d’horaires. Les notaires répondront “taxes”, ok, et après fauteils, certitudes, sécurité….Mais il est vrai que leur forme physique est moins bonne que la notre…! Combien d’études ont fermé l’an passé ?

  91. Pour moi il n’y a pas de débat, agence ou mandataire c’est le même métier avec dans un cas un patron en moins à rémunérer, ce sont ces mêmes mandataires qui ont bossé pour les agences pendant des années, ils travaillent comme les autres avec des moyens différents et sont beaucoup plus rentables , l’argument des agences traditionnelles reprenant en cœur que ces agents manquent de professionnalisme, quel hypocrisie, tout d’abord les 3/4 des négos mandataires viennent des agences classiques, étaient-ils plus professionnels avant… après 20 ans passés dans les différents réseaux nationaux j’ai pu observer le turn-over important et la mauvaise ou trop souvent tardive formation aboutissant certaines fois à des avis de valeurs assez cocasses…
    Je précise que ne suis pas mandataire mais ancien négo qui a monté son affaire…

  92. Une mesure de plus qui va à contre sens, nos gouvernants ne savent plus que trouver pour nous mettre des bâtons dans les roues. Je passe sur les lois héritées du précédent gouvernement sur la plus-value par exemple, notamment en cas de travaux où la logique n’est pas respectée. Cette mesure est discriminatoire, quand les distributeurs affichent-ils leurs marges dans d’autres domaines? En outre les honoraires sont toujours discutés et sont affichés en Agence, de plus ils sont libres et les acquéreurs font une offre en fonction de leurs budgets et de la concurrence qui est terrible. Alors quelle bonne inspiration décide de telles mesures sans réelle consultation? Il faut que nos gouvernants pensent à nous aider, à structurer la profession, à faciliter notre travail en allégeant des charges accablantes qui ne sont peut-être pas pour rien dans la fermeture de millier d’agences au lieu de nous pénaliser. Bref, l’agenda est encore flou et les priorités sont mauvaises et néfastes. Pauvre France.

  93. C’est parce que ce métier va demander de plus en plus de compétences,de capacité d’adaptation et d’évolutions que le prix des honoraires doit se justifier auprès du vendeur qui est notre client.Le fait de préciser les honoraires de l’intermédiaire
    ne fait que renforcer la confusion et ne fluidifie pas la transaction en elle même.C’est parce que le vendeur est convaincu de votre travail qu’il vous rémunère,contrairement aux idées reçues êtes vous certains que l’acquéreur achète réellement au prix du marché, si il achète sans intermédiaire ,étant donné que son achat est conditionné également par la notion abstraite d’un coup de coeur?
    Quel en est le prix alors que ce dernier recherche un bien depuis 3mois,6mois….1an?
    Il y a vraiment ,au delà de la notion de rémunération de notre travail et des conseils que nous apportons,un sentiment de confiance et de bien être permettant de réaliser une transaction sereine: ce n’est donc pas qu’une question d’honoraires….

  94. Je propose que nos hommes politiques donnent l’exemple en indiquant leurs rémunérations sur toutes les affiches électorales et sur chaque bulletin de vote !

  95. Je vote pour Hervé ! C’est une excellente idée !

  96. je vote pour Hervé également…

  97. tiens, tiens, pourquoi tant de peur? On les publie déjà, nos honoraires, 1/ dans la vitrine, il suffit de lire, 2/ sur toute publicité pour les locations. Quand au mandat exclusif, non, mille fois non. Un particulier donnant à un blaireau un mandat exclusif sera pénalisé. Il y a un système aux Etats-Unis qui marche très bien: chaque agence rentrant un mandat, lequel ne peut être donné à d’autres agences, est obligée de le publier dans une base de données. Et chaque agence, lorsqu’un client lui fait confiance, va piocher dans cette base de données pour proposer des visites. Il est obligatoire de laisser les autres agences visiter son mandat. Lors de la vente, c’est systematiquement 50/50. Ouin, ouin, ca fait moins de sous????? Mais non, grand nigaud, car il y a du coup beaucoup plus de ventes.

  98. Hervé
    J adore et j adhere
    Et bien ok avec le système base de donnée mais surtout pas l amepie ( une base de donnée gratuite au service de toutes les agences avec obligation d’y produite ses mandats en fait le système de toute agence mais regroupant tout les professionnelle au niveau national

  99. Je suis également favorable à cette idée.

    Mandat exclusif obligatoire, avec également l’obligation de le diffuser sur une base de données nationale.

    Néanmoins je ne crache pas sur l’AMEPI, j’en fais partie.
    Même si ce genre d’organisation n’est pas optimale, elle permet à de nombreuses agences de collaborer ensemble, dans un cadre organisé.

    Je ne suis pas certain malheureusement que tous les agents immobiliers soient prêts à collaborer, il y a encore beaucoup de réticences à vaincre.

  100. 0Pat, une telle base de données existe depuis longtemps, c’est le site http://www.calitimo.org/

  101. …Tout est une question de respect, Mandataire ou agence, c’est toujours la loi Hoguet…

  102. En location c’est une chose… mais les honoraires sont sensés être partagés entre le bailleur et le locataire. Il n’en va pas de même en transaction. Ils incombent la plupart du temps à l’une des parties. Mais franchement dans la conjoncture actuelle, comme pour le mariage pour tous, les pouvoirs publics n’ont-ils rien de plus urgent ou de mieux à faire que d’imaginer des mesures aussi ridicules que l’affichage des honoraires sur les publicités? Est-ce vraiment le meilleur moyen de refaire partir la croissance dans ce pays qui en a tant besoin?
    Le particulier qui fait estimer son bien par un professionnel et qui ensuite publie son annonce en direct en rajoutant 5 à 10% devra-t-il spécifier sa marge de négociation dans la pub?

  103. On a déjà du mal à faire rentrer tout ce qui est légal dans une petite annonce, mais s’il en rajoute encore il n’y aura plus de place pour décrire le bien.
    De plus un acquéreur achètent un bien et non une prestation, donc si les honoraires sont à négocier c’est au vendeur qui en a le plus souvent la charge, de s’en occuper.
    Lors d’une estimation, nous annonçons un prix de vente qui correspond à la valeur du bien, l’acquéreur qui achètent au prix du marché payera toujours le même prix quelque soit le pourcentage d’honoraire supporté par le vendeur.
    Dans le cas ou le gouvernement passerait une tel loi, il faudra qu’il l’applique à tous les métiers de commerce, comme une grande surface devra indiquer ses marges…
    Dans un pays comme le notre où les français ont des rapports avec l’argent un peu particulier, nous risquons d’en venir à des méthodes rappelant la gestapo.
    Enfin le gouvernement n’a pas à s’en faire les vendeurs et acquéreurs savent très bien négocier les honoraires et qu’en il ne le font pas s’est qu’ils savent que ceux-ci sont justifiés.

  104. D’accord avec mr Miribel, uniformisation du mandat exclusif, mais il faut accepter des concessions…uniformiser nationalement les honoraires des agents immobiliers à l’image des notaires qui taillent dans nos parts de marchés…cela aurait le mérite de baisser les honoraires (mais pour tous…), de renforcer les inter-cabinets (qui sont la plus grande marque de professionnalisme et d’efficacité au service d’un client) et notre image de marque, car le choix se ferait sur le professionnalisme pas sur le portefeuille ou en version low-cost !
    Après mettre les honoraires affichés sur chaque annonce n’apportera rien au consommateur tant en info qu’en sécurité car il appelle déjà l’annonce au prix le moins cher !! Le particulier joue déjà sur le fait que les honoraires sont différents…il faut au contraire faire disparaître l’objet de cette démarche.
    Mais comme le dit très justement mr Heller, je pense que les pouvoirs publics ont largement plus important à s’occuper comme des solutions pour des droits de douanes à nos frontières ou une réglementation pour une meilleure alimentation, ça ce sont des problèmes de santé publique et des problématiques d’intérêt national…

  105. Vous avez ce que vous méritez, la bulle est sur le point de vous péter à la gueule et vous pinaillez sur l’affichage de votre commission…

  106. Cher locataire est-ce que vous n’appelez pas déjà l’agence la moins cher quand vous recherchez un bien ? Que va vous apporter le fait de savoir que telle agence prend 10000 et l’autre 12000…? Alors que de toute façon vous appellerez l’annonce la moins chère…

  107. Pourquoi les agents immobiliers mériteraient-ils que “la bulle leur pète à la gueule” ?
    Alors qu’ils passent leur temps à se battre pour faire baisser les prix.

  108. Jouer sur les honoraires d’agence est un faut problème car les particuliers qui ne veulent pas passer par une agence, car ils ne veulent pas payer “de frais d’agence”, achètent presque toujours leur bien plus cher directement entre particulier.
    Ce manque de confiance pour les professionnels de l’immobilier leurs coûtent cher et j’ai envie de dire dommage pour eux, mais tous ceux qui respectent la profession sont heureux qu’un professionnel s’occupe et sécurise leur transaction.

  109. tant qu’il est possible d’exercer dans ce métier, sans la moindre connaissance (ni juridique, ni technique etc.), (une licence en lettres modernes ou en biologie ne représente pour moi pas une qualification pertinente) tant qu’il est possible de s’installer sans avoir pignon sur rue,(le comble!) tant qu’il est possible de maintenir sa carte, sans obligation de formation, ne serait quelques jours par an. tant que ces points-là (stricts minima!) ne soient pas rendus obligatoires, TOUS les gouvernements pourront continuer à faire leurs cours de “maquillage” sur notre profession. Ce sera toujours sans effet réel et positif. Assainir notre métier nécessite de vraies mesures, mesures responsables et courageuses.

  110. Rappelons tout de même qu’une licence en lettres ou en biologie ne permettent pas d’obtenir la carte professionnelle d’agent immobilier, il faut une licence en droit, économie ou commerce.

  111. Pour moi prétendre diriger un réseau d’agences immobilières sans posséder la carte professionnelle est illégal.
    Ensuite, si pour un agent immobilier il existe une exigence de compétences, il n’y en a aucun pour un négociateur, quel que soit le statut, et c’est ce à quoi la profession devrait avoir à réfléchir.

  112. Pour moi prétendre diriger un réseau d’agences immobilières sans posséder la carte professionnelle est illégal. Ce qui est le cas de C.Bas.

    Ensuite, si pour un agent immobilier il existe une exigence de compétences, il n’y en a aucun pour un négociateur, quel que soit le statut, et c’est ce à quoi la profession devrait avoir à réfléchir.

  113. à JCM: c’est presque faux! je peux, avec une licence en lettres modernes et trois années d’expérience professionnelle en tant que fleuriste, prétendre à la carte. même qu’un “simple” BAC ou DAEU suffirait pour cela, hélas.

  114. Un bac plus trois années en tant que salarié d’un titulaire de la carte sollicitée, OK. Vos trois années de fleuriste pourraient vous permettre de présenter une VAE. Et votre licence en lettres modernes ne serait pas prise en considération.

  115. Je pense comme beaucoup, que la profession manque d’un véritable dispositif de qualification professionnelle.

    On demande bien des habilitations aux diagnostiqueurs, pourquoi pas aux négociateurs ?

    Quant aux titulaires de la carte professionnelle, le niveau d’étude,ou l’expérience ne garantit en rien les compétences.

  116. Hervé, toutes les professions manque de qualification … Regardez, un président peut être mauvais malgré ses études :) un médecin n’est pas forcément bon ! Monsieur BAS est mauvais … Bon c’est un XXXXXX (modération, merci de rester dans des limites raisonnables…) mais cela n’est pas le sujet. Des agents immobiliers sont mauvais vous même l’êtes peut etre … Meme chez cimm il doit y avoir des mauvais. Mais jcm a au moins le mérite d’aimer son métier et de former son réseau !!! Et je pense que lorsque un groupe ne perd aucun procès c’est qu’il n’est pas si mauvais que cela … Bref le sujet de base est la connerie de flamby sur l’affichage des honoraires pourrions nous y revenir ?

  117. C’est vrai qu’on s’est écarté du sujet initial, pour autant je pense que l’origine de tels projets tient à deux faits :
    – une méconnaissance générale du métier d’agent immobilier
    – une profession qui ne parvient pas à faire reconnaître ses compétences.

  118. Avant de décrier cette idée que l’on estime bonne ou mauvaise, chacun voit…quelqu’un sait-il qui a pondu cette idée ? Et surtout la question fondamentale qui éclairera tout le monde et permettra de se positionner réellement: Pourquoi ?…

  119. Tant qu’on y est, pourquoi ne pas préciser ouvertement la somme qui va dans la poche de l’Etat lors d’une transaction ?
    Sur la vente d’un bien à 200.000€, auxquels on ajoute une commission de 10.000€ (soit 5% TTC)+ 14.000€ de frais de Notaire,l’Etat empoche 30.000€ environ en taxes et charges divers.
    Qui a touché le + : l’Agent immo ou l’Etat ?

  120. Autre petit calcul : prenons une commission de 6000€, perçue par l’Agence Immo.
    Cette agence reverse 70% de cette comm à son Agent.
    L’agent reçoit donc 4200€ TTC
    4200€ – 840€ de TVA = 3360€
    3360€ – 1512€ de RSI= 1848€ eh oui! nous payons 45% de charges !
    Il reste donc à notre Agent 1848€, avec lesquels il doit faire de la pub, payer son carburant, ses assurances diverses, sa comptable, son téléphone, internet …. et après avoir fait sa déclaration d’impôt, il doit vivre avec ce qui reste.
    Sans compter les démarches et visites qui n’aboutissent pas à une vente ….

    Si on précise le montant de la commission, il serait bien aussi de préciser ce qu’il en reste après avoir engraissé l’Etat !!!!!!

  121. S’agissant dans le projet de loi “Duflot” d’une modification à la loi Hoguet, tous les autres professionnels intervenant dans les transactions immobilières (notaires, avocats…) n’y seraient pas soumis ! Cette discrimination est simplement intolérable. Et les clients voyant les honoraires affichés dans les annonces des agences immobilières et pas dans celles des notaires ou avocats, penseront que nous sommes les seuls à faire payer…

  122. C’est effectivement intolérable. Je commence vraiment à en avoir marre de me faire tirer dessus à boulet rouge. Notre profession ne sait pas assez se défendre. Il serait grand temps qu’on fasse savoir que ça suffit. Les notaires eux ont su s’unir pour se défendre. Voila 25 ans que cette profession n’est pas en conformité avec la réglementation Européenne (qui rappelle à l’ordre régulièrement la France), et pourtant rien ne se passe. Les dernières lois en rapport avec l’immobilier, nous ont toujours été défavorable. Pas un seule ligne en notre faveur. Et quant on fait des estimations gratos pour les divorces, qu’on ne prend pas un centime parce que tous les autres, ETAT compris se sont gavé de cette situation dramatique. Même chose pour les successions…je ne parle pas des rétractations où vous avez bossé 10/12h sur un dossier, fait tourné votre photocopieuse, consommé du téléphone, du papier dans une quantité gargantuesque aujourd’hui au vu du nombre d’annexes, et qu’on vous dit circulez y rien à voir, oui vous avez bossé mais c’est la loi, vous n’avez droit à rien. (moi qui croyait que tout travail mérite salaire).
    Je suis prêt à ne pas me laissé faire et j’espère que vous aussi.
    Que chaque agent immobilier fasse savoir son ras le bol !!!!!

  123. De tout ce que je lis, je m’aperçois qu’au lieu de travailler toute ma vie dans l’immobilier, j’aurais mieux fait de faire de la politique. Ainsi, j’aurai pu comme Claude Géand toucher 10 000 € en liquide pour brasser de l’air et ensuite participer à des lois pour “em…..der” ceux qui se lèvent tôt et dont le revenu moyen doit se situer en gros à 25% de tous ces incapables.
    N’oubliez pas quand même que tous ces Énarques et Polytechniciens ont mis 40 ans pour comprendre que l’allongement de la durée de vie ainsi que l’oisiveté organisée actuelle entraînerai irrémédiablement des difficultés énormes des caisses de retraite, on a vraiment du souci à se faire, gardons le moral …..

  124. si le gouvernement sort cette nouvelle mesure cest parcequ’il y a des abus, certaines agences peut scrupuleuses prenent même jusqu’à 8% voir 10% sur un bien.du coups toutes les autres agences honnêtes payent pour ces dernières !,au niveau du consommateur c’est mieux je trouve car pour un même bien qui se trouverait dans plusieurs agences et au même prix,l’acquéreur pourrait choisir l’agence qui prends le moins d’honoraires en vue de mieux négocier le bien,cela pourrais même devenir une tactique d’achat.cela évite également aux vendeurs d’accepter de vendre par le biais des agences à des prix d’honoraires différents.en quelques sortes cette nouvelle mesure évite également des frais d’agence trop élevés.mais au final si l’on regarde bien ,ce n’est pas les agences le problème, c’est plutôt les vendeurs qui acceptent trop facilement de rétrocéder une partie de leur vente soit 6 %.ce qu’il faudrait à mon sens c’est faire sortir une loi qui officialise les honoraires d’agence suivant le montant de la vente et donc toutes les agences seraient obligées de respecté cette loi, et le taux serait de 1% à 5% ttc maxi ( cela relance l’économie et donc il n’y aura plus de problèmes en affirmant que les agences prennent trop de frais.il faut ajuster les honoraires par tranches de prix.et pourquoi pas supprimer les honoraires d’agences et afficher uniquement le net vendeur mais que seulement en qu’a d’une vente l’acquéreur devra versé à l’agence 5% ttc.les notaires le font bien eux !!! alors pourquoi pas les agences ? cela faciliterai les ventes et les prix seraient plus bas ( par exemple sur une maison en vente à 525.000 actuellement, elle ne serait plus qu’à 500.000 donc plus facile à vendre, et l’acquéreur passe à la caisse chez le notaire et donne 5% ttc au notaire pour l’agence.et en plus cela facilite la négociation sur un prix affiché net vendeur puisque l’on traitre directement avec le vendeur qui ne ce voit pas imputer son prix à la baisse à cause d’une agence.imaginez vous si l’on devrait afficher le prix en vitrine acte en main ??? cela donne pour une maison à 500.000 net vendeur = 560.000 acte en main !!! donc trop chere..les voleurs dans l’histoire c’est qui ? bien sur le notaire qui prends à lui tout seul 7% voir 7,5% pour faire quoi ? son travail et beaucoup moins important qu’une agence !!! on devrais sortir une loi pour que aussi les frais de notaires soient réglementés et soit de 5% ttc cela aiderai l’économie immobilière.sur ceux bonne chance et réfléchissez à tout cela, un jour peut-être tout changera dans le bon sens, je vous le souhaite…….un ami qui vous veux du bien !!

  125. Bonjour Bertrand, et merci pour votre intervention. En y répondant, j’espère pouvoir vous montrer que ce chemin n’est pas le bon.
    Comme vous le soulignez, celui qui fait le choix de l’agent immobilier, c’est le vendeur. Il le choisi notamment en fonction de sa réputation, des moyens que celui-ci s’engage à mettre en œuvre et bien sûr de son tarif. Nous sommes donc bien d’accord : c’est le vendeur qui choisi l’agent immobilier et c’est pour le vendeur que ce dernier va travailler et s’engager, pas pour l’acquéreur.
    Si au final on inverse les choses, comme la loi veut le proposer, en laissant le choix à l’acquéreur de choisir le moins cher, c’est parfaitement injuste. L’agent immobilier sera choisi sur un critère unique, le prix de sa commission, qu’il ai bien ou mal bossé. Qu’il se soit investi ou pas pour la vente du bien.
    Permettez moi de prendre un exemple et projetons nous un peu :
    Un vendeur me confis son bien, je prends un demie matinée pour faire avec lui un point sur son projet, lui expliquer les implications juridiques, une autre demie journée où je fais des plans, des photos HDR, et comme je suis pro jusqu’au bout je fais une virtualisation 3D de l’aménagement des combes (pour infos il faut une demie journée pour faire une virtualisation 3D). Je prépare un dossier sérieux pour remettre à mes clients (1 heure), et pour finir j’investis fortement en publicité : 3 ou 4 sites payants.
    En parallèle, une agence rentre ce bien, et n’y consacre pas plus de 2 heures : mandat confié sur le coin de la table, 4 photos de pièces mal rangées et c’est parti.
    Son annonce va se retrouver sur le même site que la mienne, juste en dessous. Vous aurez d’abord remarqué la mienne. Belle annonce, belles photos, des plans, du 3D…et puis l’annonce juste en dessous, vous remarquez que cette photo ça pourrait bien être la même maison. Vous regardez en détail, mais oui, c’est ça c’est la même maison. Même prix, mais comme Cécile DUFLOT est passée par là vous voyez que l’autre agence prend 3 000 euros de moins que moi.
    Vous prenez le téléphone, vous appelez l’autre agence pour avoir des renseignements. Mais comme elle n’y a consacré que 2 heures elle n’a pas tous les éléments. Du coup vous poussez le vice à m’appeler. Je vous renseigne, j’ai passé du temps avec mon client, je sais de quoi je parle. Vous raccrochez en me promettant de me rappeler.
    Mais mince 3 000 €, c’est pas une paille et je vous comprends.
    Vous vous dite qu’en passant par l’autre agence, les 3 000 € de plus que je prends, le vendeur vous les concédera de toute façon et vous avez raison. Vous avez déjà oublié que sans mon annonce vous n’auriez jamais eu envie de visiter cette maison. c’est mon annonce qui vous a décidé….pas celle de mon confrère.
    Vous le rappelez et finissez pas conclure avec lui. Il ne le mérite pas, mais ça n’est pas votre problème.
    De mon côté, ça se multiplie….vous n’êtes plus le seul à m’avoir fait ça. Je me dis que je ne peut plus à continuer à faire de la qualité, ça n’est économiquement plus viable.

    J’espère que vous le saisissez : ça n’a pas de sens de vous donner mon tarif. Je n’ai pas travaillé pour vous, j’ai travaillé pour le vendeur. Bien-sur que vous prendrez le moins cher, c’est dans votre intérêt. Mais au long terme c’est forcément la qualité qui y perdra.

    Quant à fixer les honoraires, vous comprenez qu’il n’y a aucune raison d’être payé au même prix que celui qui ne s’est pas investi.

    Par ailleurs Bertrand, chez moi les maisons ne se vendent pas 500 000 euros. Mais péniblement 150 000 €.

    En espérant que vous ayez été sensible à mes arguments…

  126. oui et merci pour votre réponse,effectivement il risque d’y avoir le problème que vous soulignez,néanmoins quand vous faîtes vos courses dans les grandes surfaces et vous savez tout autant que moi qu’il n’existe pas ou très peut de personnes qui ne s’y rendent pas ! vous achetez bien des produits beaucoup moins cher que dans le petit commerce de votre quartier qui passe des heures à ranger ses rayons et en plus c’est certainement un de vos voisins proche,tout simplement parceque le petit commerçant est plus cher mais il peine tout autant que la grande surface et je dirais même qu’il peine plus car il est seul ! et malgré cela et le fait qu’il faille fermer boutique faute de votre visite et vous ne vous en souciez guére ? vous continuez à vous rendre dans le grand magasin du coin.les agences c’est idem, il y en a qui travaillent beaucoup sur un bien et d’autres qui travaillent moins, mais au bout du compte en tant que consommateur vous irez là ou c’est moins cher car votre façon d’acheter ne change pas que ce soit pour du beurre ou bien acheter une maison.donc comment voulez vous alors détourner la manière d’acquérir un bien puisque nous sommes tous identique et le moins cher attirera plus c’est logique.peut-être que le fait d’afficher les frais d’honoraires cela va donner du pouvoir à toutes les agences qui sont à frais réduits même si ils ne travaillent pas beaucoup,et que toutes les autres agences avec des taux élevés devront malhereusement s’alignées à la baisse ou fournir moins de travail.dans tous les cas cette nouvelle mesure ne fera que provoquer des disputes entre agences et fera augmenter les ventes des agences à taux réduits mais pour les autres c’est la fermeture et un manque à gagner d’ailleurs cela risque d’augmenter les ventes de particuliers à particuliers car les acquéreurs risquent de prendre peur au vu des montants pris par les agences même si ceux-ci sont justifiés.en fait que faut-il faire ???? en tant que vendeur je dirai qu’une agence ne devrait pas prendre + que 5% ttc et en tant qu’acquéreur je dirai que je ne voudrais pas payer + que 5% ttc à une agence.c’est vrai que dans certaines région il y a des maisons à 150.000 ce qui donne que 7500 de frais d’agence mais aussi dans ces régions le nombre de vente à ce prix est plus important que dans une autre région ou les maisons sont plus chers ou à 450.000,donc cela donne la part des choses,dans ce cas ouvrez une agence à monaco comme cela un studio 550.000 et une maison 3.500.000 minimum SUPER ENFIN DES VRAIS FRAIS D’AGENCE !!! une vente suffit pour tenir l’année entière,et pourtant les agences de monaco ne travaillent pas plus que vous mais ils gagnent 3 fois + et vous ne dîtes rien ??? si j’étais président je ferais voter une loi imposant des frais d’agence fixe à 5% ttc pour toutes les agences de france et basé sur le montant de la vente car vendre une maison à 4.000.000 euros c’est beaucoup plus durt que de vendre un studio à 50.000.obligation également aux notaires de ne prendre que 5% ttc quelque soit la vente ( il faut arreter de mettre des honoraires libres ,cela cause des problèmes de concurences d’éloyales et la perte du système ).pour conclure,ce n’est pas encore aujourdhui que le monde changera dans le bon sens !!!! bon courage,pour ma part je n’aimerai pas avoir une agence immo, plutot vendre des fruits ! je préfére…

  127. Deux remarques importantes :

    Tout d’abord, s’agissant du Notaire. Ce dernier perçoit effectivement une somme “les droits de mutation” et ceci selon un barème. S’il ne négocie pas, la somme qui lui revient effectivement est minime, compte tenu que la grande partie de celle-ci est de la fiscalité. Cela revient à l’état, à la région, au département et aux communes. S’il négocie, il perçoit environ 5%.
    Ensuite, s’agissant des agents immobiliers, ils perçoivent des honoraires (et non une commission, ou des frais). Ceux-ci correspondent à une valeur ajoutée bien supérieure à ce que les simples apparences laisseraient supposer. Un bien vendu de PàP n’est pas le même s’il est vendu par un professionnel. Cette différence est immatérielle, mais aussi matérielle quant à la sécurité juridique, quant à la sûreté financière et la sûreté économique, compte tenu aussi qu’il y a deux clients qui n’ont pas les mêmes exigences, les mêmes préférences, les mêmes aspirations et que l’agent immobilier arrive à concilier en préservant l’intérêt de l’un comme de l’autre.

  128. l’état prends une grande partie des honoraires du notaire, ok. mais c’est bien l’état qui souhaiterait relancé l’économie immobilière ? donc il faut que l’état donc nous même puisque nous sommes l’état !, sortir une loi afin que létat et le notaire ne prennent pas plus que 5 % ttc au total car le notaire gagne peut-être peux par rapport à la somme versée soit 5 % de 7,5% mais quand même vous appelez petite honoraire 5% ? il ne fait rien de spécial à part l’enregistrement,le reversement à l’état,et de la paperasse ! son travail est 30 fois moins important qu’une agence.Et positionnez vous en tant qu’acquéreur et non en tant qu’agence ou notaire, seriez vous content de donner en plus de votre achat,la somme de 14% ( agence et notaire ) en plus du prix , soit 1/7e perdu,c’est n’importe quoi ! l’immobilier est déjà cher et les gens ne peuvent plus suivrent les hausse de prix ( environ 3 à 10 % par an !,les changements de départements incésants à cause des prix hauts de l’immobilier ! que trouvera ton dans 20 ans : des milliers de gens entassés dans les villes les moins chéres puis queques centaines de touristes fortunés dans les villes les plus chéres ! mais ou va t-on je vous le demande ? être propriétaire de nos jour n’est plus un rêve mais un cauchemar…ce sera l’inégalité ( les riches ensembles puis les moins riches avec les pauvres ) c’est cela la france EGALITE FRATERNITE des mots trop beaux pour être vrai, la preuve !
    disons plutot : FACILITE AU RICHE ETRANGERS ET EGALITE ENTRES PAUVRES !!! tous le monde devraient être propriétaires mais là c’est de plus en plus durt.bon je m’évade nous n’allons pas refaire le monde ….. hihihihi,conclusion tant que les agences et les notaires ne ferons pas un geste à la baisse, l’immobilier restera ce qu’il est ! et les banques sont là pour ce frotter les mains en nous proposant des prêts immo toujours plus long bientot toute une vie pour acheter un studio !! l’argent ce gagne difficilement soit le smic pour 80% des français = 1200 euros pour 35 heures soit 14.400/an et 576.000 au bout de 40 ans si vous ne dépensez rien !!! c’est juste le prix hors intérets de banque de 400.000 ,que vous aurez à mettre sur la table pour acheter une petite maison de 100 m2 au soleil sur la cote car dire qu’il y a des maisons à 150.000 ok mais elles sont dans un département sans soleil et loin de tout !! donc pas une maison agréable à vivre.conclusion : chercher ce qui ne ce peux pas ne sert à rien.

  129. Un agent immobilier, c’est un peu comme une escort girl, les tarifs ne doivent pas être unifiés car les compétences, les services ne sont pas les mêmes d’une agence à une autre.
    Et attention, ceux qui disent “il faut une loi pour mettre les honoraires à 5%” ne pourront rien faire lorsqu’une loi réduira les honoraires à 3% puis un jour à 1% !

  130. JMK05, comparer un agent immobilier à une escort girl, sur un forum de surcroit ??!!! Vous avez plus débile comme comparaison ? Le simple fait que vous donniez cet exemple avec autant de légèreté démontre l’estime que vous avez pour votre profession ! Robespierre, un notaire ne prend 5 % au titre d’une négociation menée par ses soins que jusqu’à 77 000 euros net vendeur, au-delà de ce prix il est sous 5 % en décroissant (décret 8 Mars 1978)3.96 % pour 150 000 euros etc…

  131. Ce qui est complètement inéquitable dans le projet de loi Duflot c’est que seuls les agents immobiliers sont assujettis à la loi Hoguet. Pourquoi les notaires, mais aussi les avocats géomètres et huissiers, qui font de la transaction et de la gestion eux aussi, et sont nos concurrents sur le terrain, ne seraient-ils pas concernés par ces textes en projet (mention des honoraires sur les annonces, partage locataire/propriétaires, restrictions au mandat exclusif…) ? C’est de la concurrence purement déloyale.

  132. Je suis tout à fait d’accord avec vous monsieur Miribel. Avez-vous eu connaissance du projet de loi déposé par un député et mr Bas ?

  133. Faire interdire le PAP, comme le souhaite M. BAS, ne me convient pas parce que je suis pour la libre concurrence. Tout monopole aboutit rapidement à une absence de remise en question et à une augmentation des tarifs.

  134. Certes, et interdire le PAP ne me parait pas faisable sur un plan juridique, néanmoins la libre concurrence en terme de prix de commissions a démontré ses limites car on est aujourd’hui sur des écarts de 1 à 10…sans un vrai socle de service de base proposé au client, ce qui pénalise la profession toute entière au final.

  135. Il m’étonnerait fort que Monsieur BAS, qui est dans le collimateur de la Justice et du fisc puisse proposer une loi !!!!

    Monsieur Miribel, je me permets de mettre un lien vers le blog d’un avocat bordelais qui, sans évoquer Monsieur BAS, décrit un système absolument comparable au sien.

    Cet avocat milite pour que puisse exister – au même titre que les listes noires des compagnies aériennes – une liste noire de franchiseurs.

    Un franchiseur malhonnête, au-delà de nuire aux affiliés (dépôts de bilan, pertes patrimoniales, divorces, dépression, et même tentatives de suicide,…) nuit également à tous les franchiseurs honnêtes, dont vous êtes Monsieur Miribel.

    Voici ce blog absolument édifiant :

    http://avocats.fr/space/florian-de-saint-pol/content/reduire-ses-franchises-en-esclavage-en-sept-lecons_AB77762A-C1C4-4FB9-B267-9C8CD223C10F?goback=%2Egde_1925415_member_247780452

  136. ROBESPIERRE : je pense que nous sommes nombreux à ne pas comprendre la philosophie de Monsieur BAS, mais c’est vraiment dommage que chacune de vos interventions sortent du cadre de ce forum et servent votre haine a son égard.

    LAURENT : a 1% il n’est effectivement pas possible d’avoir de socle de service, aussi minime soit il. Seul l’attentisme sur un nombre inconsidéré de mandat finira pas payer.
    Si certains pensent que toutes les agences apportent le même service c’est un tort. Chez Cimm nous pouvons offrir toute un gamme de service : édition de plans, virtualisation 3D, visite virtuelle, photo HDRI, montage vidéo pour un référencèrent autonome de chaque annonce, distribution de Flyers dans le voisinage, organisation de portes ouvertes pour un bien et j’en passe jusqu’au calitimo premium où nous constituons un dossier ultra complet que nous diffusons à tous les acteurs locaux de l’immobilier. Je passe également sur le conseil notament juridique qui devrait être le minimum, mais l’expérience montre que les agences low cost ne peuvent tenir.
    En tout état de cause, c’est inacceptable de résumer notre travail a un tarif surtout quand on le jette la figure d’un acquéreur qui ne peut avoir conscience du travail fourni puisque c’est pour le vendeur que tous ce travail a été fait.

  137. Ok avec Christophe sur les allusions de Robespierre qui commence à être plus que déplacé.
    Mr De Boutsellis (robespierre) ancien prestataire ou formateur du réseau de Mr Bas continuer plutôt à régler vos litiges en direct et avec les personnes concernés.
    Dans tous les réseaux de franchises il y a du Blanc et du Noir rien n’est parfait, comme les agents immobiliers et le reste du monde…
    Pour ceux que ça intéresse allez fouiner chez nos amis Belge pour voir ce que donne la fin des PAP.

  138. Christophe, je comprends vos arguments dans une logique concurrentielle qui vise à se mettre en avant pour se démarquer, bien que l’on discerne clairement à travers votre argumentaire une volonté de faire son métier correctement tout simplement serai-je tenté de dire…Je me place d’avantage par rapport à la vision qu’ont les clients de notre métier et pas de tel ou tel réseau. Cela fait des années que je vois tout le monde se plaindre mais rien n’est proposé en terme de réforme du système de fonctionnement, j’ai assisté à des réunions où il était question de réfléchir pour proposer des modifications qui n’en seraient pas, affligeant…orientons-nous vers de la collaboration au profit de nos clients plus que vers de la concurrence où 5 voir 6 agences, toutes avec un commissionnement différent, se trouvent à vendre le même bien, soyons des confrères plus que des concurrents, cela ira dans l’intérêt de nos clients et du notre. Mais pour moi qui travaille souvent en inter-cabinets je me heurte à beaucoup plus de refus que de partenariats. Le fait qu’aujourd’hui une vente sur deux nous échappe prouve que l’on peut se passer d’un agent immobilier pour vendre son bien, c’est un fait. Partant de là il faut que nous rentrions dans une autre dimension de notre métier qui doit vraiment apporter une sécurisation de la transaction sur un plan réglementaire, et non pas en tant qu’argumentaire commercial que chacun défendra avec plus ou moins de talent. A cette condition nous pourrons revendiquer une place de “passage obligé” justifiée, à l’image des notaires, architectes et géomètres qui nous entourent et qui ont accepté ce compromis en échange de la réglementation de leurs honoraires et bénéficient d’une image autrement meilleure que la notre…au dernier sondage du figaro nous étions entre les banquiers et les députés au palmarès des professions…

  139. Ce qui me fait réagir, c’est le message qui consiste à placer M. BAS comme interlocuteur des pouvoirs publics, et qu’il serait le commanditaire d’un projet de loi. Nulle haine, mais la simple remise en ordre du cadre réel.

    En outre, vous faites allusion à une personne qui si je la connais bien, n’est pas le rédacteur de ces lignes. Robespierre; c’est un groupe d’ex-affiliés à monsieur Bas.

    Si vous ne comprenez pas la philosophie de monsieur Bas, admettez alors que d’autres, la connaissent.

    Pour en revenir au sujet, “interdire les ventes de PàP”; de même que légiférer sur le niveau des honoraires, seraient des propositions liberticides. Les agents immobiliers, pas plus que leurs clients, n’ont intérêt à ce que de telles dispositions puissent voir le jour.

    Ce n’est pas un projet de société dans laquelle je souhaite vivre. Et je pense que beaucoup de personnes, au-delà des agents immobiliers, sont dans ce cas.

    Enfin pour rebondir sur ce que dit Laurent à propos de l’image de marque des agents immobiliers, je ne suis pas certain de la réalité de ce fait. Je pense que le grand public fait un amalgame entre les agents immobiliers avec les marchands de sommeil, les marchands de listes et d’autres intervenants “véreux”.

    Il y a des notaires en prison, et que je sache, il n’y a pas d’agents immobiliers…..

  140. L’argumentaire de la liberté des prix s’entend mais quelle liberté avez-vous réellement lorsque les sites internet permettent de comparer le même bien dans différentes agences ? Le client appelle l’agence la moins chère car il ne voit que le prix pas le service ou pire se comporte comme l’a décrit Christophe, prenant des renseignements chez l’un pour aller acheter chez le moins cher ensuite, à l’image de ce que font de nombreux consommateurs qui vont chez Darty et commandent ensuite sur C Discount…sommes-nus devenus de simples machines à laver ou des cafetières ? et encore là le client compare les options et les qualités du produit…Il y a amalgame en effet mais pas entre différentes professions mais tous les statuts incompréhensibles existant pour le grand public dans notre métier et l’incompréhension, pour beaucoup, de ce à quoi sert un agent immobilier.

  141. C’est simple nous faisons comprendre au propriétaire que nous travaillons pour lui, que c’est lui qui nous paie et que nos prestations ne doivent pas majorer le prix total. Et ce discours passe bien quand les prestations sont à la hauteur.

  142. petite question idiote mais pleine de bon sens !

    vous voulez acheter un bien dans une agence qui prends 5000 de frais , mais le même bien ce trouve moins cher dans une autre agence car cette dernière ne prends que 3000 euros de frais.

    répondez en toute franchise !!!!!!

    acheteriez-vous 3000 euros de plus le même bien pour simplement faire plaisir à la première agence ??????

    si vous répondez oui, vous êtes un menteur et si vous répondez non, vous êtes honnete.

    donc pourquoi parlementer sur le sujet si vous même n’êtes pas capable de changer votre façon d’acheter un bien !!!!!!!!

  143. Non c’est clair
    Mais je vous reporte à ma réponse n° 141 : chez nous le bien ne sera pas plus cher.

  144. Monsieur Lamotte,

    Je vais être franc et direct et répondre à la question en vous disant que cela n’a pas de sens, puisque par définition un bien doit être à un seul et unique prix de vente et pas fonction des honoraires d’agence.
    Nous, les agents immobiliers, sommes taxés de tous les maux de la société, mais nous ne sommes pas non plus des magiciens !
    Comment voulez vous que nous vendions un bien au deçà du prix du marché, soyons sûrs d’une chose, les acquéreurs au moment de leur recherche sont vraisemblablement les personnes qui connaissent le mieux le marché immobilier à l’instant “T”, ils ont visités bon nombre de biens et sont capables de faire des comparatifs et de définir la valeur du bien. Si nous voulons vendre nous ne pouvons pas partir du postulat que le prix de vente est le prix NET VENDEUR + NOS HONORAIRES, nous ne vendrions jamais car hors marché !
    Le prix de vente, est le prix du marché, à cela deux options pour le vendeur :
    1 – il vend tout seul et dans ce cas au prix du marché (=prix de vente). Pourquoi faire une ristourne du montant de nos honoraires, en PAP, alors que l’agent immobilier peut vendre le même bien au prix du marché ?
    Soit les AI sont des magiciens, soit c’est les acquéreurs qui sont idiots car ils achètent un bien au dessus du prix du marché !
    2 – Le vendeur fait appel à un professionnel, qui devra engager tous les moyens (cités auparavant) pour vendre le bien dans les meilleures conditions et dans ce cas précis, le vendeur aura à payer des honoraires au regard de la prestations fournie (et non pas une commission qui est à mon sens péjoratif pour notre travail)
    Vous êtes malades, soit vous vous soignez seul en automédication et verrez plus tard le résultat, soit vous allez voir un professionnel,pour lequel vous paierez des honoraires, mais qui vous assurera un résultat bien différent.

  145. Bonjour à tous,
    interressant tout ce débat sur nos honoraires et sur le fait de les rendre visibles ou pas !!
    Cela me parait secondaire, personnellement je suis pour plus de clarté, pour une meilleur visibilité pour nos clients ! Alors cela demande évidemment d’expliquer et de communiquer sur notre rôle dans la vente ou l’achat d’un bien, c’est évidemment faire notre boulot de conseil et d’accompagnement comme il se doit car nos clients ne sont pas différents qu’ils vendent ou qu’ils achètent, ils faut simplement qu’ils se rendent compte lorsqu’ils poussent la porte de nos agences de quel service il s’agit et de comment nous allons nous y prendre pour les accompagner dans leur projet immobilier pour le faire aboutir.. Alors oui de passer par une agence cela coûte de l’argent, comme de passer par un architecte pour la construction de sa maison et lorsque nous sommes clairs dans ce que nous leur apportons, les honoraires ne sont plus un problème… alors qu’ils soient affichés en pourcentage, en hors taxe en ttc, avec le net vendeur ou le FAi et même pourquoi pas le tout frais compris, peu importe!
    Bonne soirée

  146. Mon Cher Laurent,
    Vous critiquez mon intervention lorsque je dis avec humour mais ce n’est pas à la portée de tout le monde de le comprendre, que les prestations d’une escort girl ne sont pas toutes les mêmes car les services ne sont pas toujours identiques.
    Vous dites la même chose mais en pire en comparant le travail d’un agent immobilier à un vendeur de chez Darty! Je vous cite:”sommes nous devenus de simples machines à laver ou des cafetières?”
    Excusez-moi mais vos propos ne volent pas bien haut, personnellement je préfère l’humour surtout lorsqu’il émane de quelqu’un d’intelligent et modeste comme moi…..

  147. Ahhhhhh ce gouvernement ……j’espère que nos petits propriétaires l’ont compris ….. C’est le lissage par le bas ….et pour les prix de vente aussi !!!! Le gouvernement à l’immobilier dans le collimateur à tord ou à raison mais ceux qui vont le payer le plus cher sont les acheteurs des années 2000 qui vont à coup sur revendre à perte ça sent le sapin ces décisions ….. Une révolution approcherait elle
    Mais non il y a le ministre du redressement productif lol à les blagueurs ils nous pillent tous mdr aux moins ils redressent leurs compte en banque rappelez moi les nouvelles lois sur les salaires des députes et sénateurs lol
    C’est du gavage avec notre argent réagissons !!!!!!!!!!!!!!

  148. Exact jdp bien résume

  149. Mr la motte votre réflexion est étrange car à l’inverse si je paye 2000 euros au lieu de 5000 ai je le même service normalement non dans le cas contraire il faut être idiot pour payer 3000 de plus néanmoins j’ai vu des choses énormes dans ma longue carrière notamment des vendeurs qui remontait le net vendeurs pour que toutes les agences soient au même prix lol donc je dirais qu’en france le commerciales est un voleur et que les clients le prennent comme telle et s foutent au final des prestations enfin pour un grand nombre…..

  150. Mr la motte votre réflexion est étrange car à l’inverse si je paye 2000 euros au lieu de 5000 ai je le même service normalement non dans le cas contraire il faut être idiot pour payer 3000 de plus néanmoins j’ai vu des choses énormes dans ma longue carrière notamment des vendeurs qui remontait le net vendeurs pour que toutes les agences soient au même prix lol donc je dirais qu’en france le commerciales est un voleur et que les clients le prennent comme telle et s foutent au final des prestations enfin pour un grand nombre…..ils vont à celui qui surestime le plus lol

  151. Cher JMK05, il y a en effet une différence entre l’humour et l’argumentation, vous vous êtes clairement appuyé sur la notion d’escort girl pour justifier les tarifications différentes d’une agence à l’autre,”Un agent immobilier, c’est un peu comme une escort girl, les tarifs ne doivent pas être unifiés car les compétences, les services ne sont pas les mêmes d’une agence à une autre” cela n’a rien d’humoristique, assumez vos propos…et je ne nous compare pas à des cafetières je dénonce au contraire une situation qui nous fait devenir des produits de consommation comparés par le particulier qui va au moins cher ensuite, d’autres intervenants (Christophe Leboutilly) ont dénoncé cette situation dans ce forum. Mais que ce soient vos propos ou les miens nous sommes dans cette conversation à des années lumière du sujet d’origine de ce forum…

  152. Pas vraiment, nous sommes en plein coeur du sujet!
    Lorsque 8 agences ou plus vendent un même produit, il faut s’attendre à ce que l’une ou l’autre de celles-ci fassent des efforts supplémentaires pour enlever le marché. Cela peut s’appeler un meilleur sens de la négociation, une présentation plus “classeuse” de l’accueil client voire une approche avec des collaboratrices sexy et bien habillées qui sont parfois à la limite de l’escort girl immobilière. Ce n’est pas de l’humour car j’ai personnellement utilisé cette méthode avec un taux de réussite au dessus des normes nationales soit 5 à 8 ventes par mois au lieu de 1 à 3.
    Après, vous pouvez en penser ce que vous voulez, critiquer et dire qu’il s’agit là de concurrence déloyale, mais en aucun cas, vous ne pouvez faire semblant de ne pas connaitre cette façon de pratiquer l’immobilier qui d’ailleurs est utilisée dans de nombreux secteurs et surtout dans la politique, rappelez vous de “la putain de la République” et de sa mission précise, par exemple …..
    N’oubliez pas que la majorité des acheteurs achètent un produit fini dont le vendeur (ou la vendeuse) est une composante importante, cela vous ne pourrez pas le changer même si vous n’appréciez pas la démarche….
    Sinon, pour revenir plus près du sujet, il est certain que depuis la prolifération des réseaux suite à un contournement habile de la loi Hoguet, il fallait s’attendre à cette situation ou il n’y plus à manger pour tout le monde. A cela, vous ajouter les pseudos professionnels tels que les marchands de listes, les réseaux internet qui travaillent sans carte, les journaux qui “vantent” les transactions sans frais ( alors qu’il faut leur verser des sommes importantes pour accéder aux fichiers) on peut dire que notre profession traverse une tempête et que ce n’est pas fini!
    Le projet de loi Duflot, je n’y crois pas tellement il est stupide et impossible à mettre en place.
    Ces Énarques et Polytechniciens ont déjà voulu faire la même chose pour les constructeurs de maisons individuelles et ils ont laissés tomber lorsque’ ils ont compris la stupidité de cette démarche
    Voilà mon analyse modeste de notre avenir et pour une fois mais je le regrette, sans humour aucun….

  153. En ce qui concerne les vendeurs de liste, cette activité devrait être interdite si l’on en croit le projet de loi.

  154. Les plus gros réseaux ont à leur tête les PDG des groupes de presse donc les amis de nos dirigeants de droite ou de gauche, donc la suppression des marchands de liste se fera probablement bien après celle des A.I.

  155. Bonsoir JMK05,
    Nous sommes parfaitement d’accord pour dire que ce projet de loi est stupide et pure brimade. Mais pour autant rappelez vous la loi “LEFEBVRE”. Tout comme vous, personne n’a cru qu’il était possible que le mandat exclusif disparaisse, tellement personne qu’on s’est tous réveillé un matin en apprenant que le texte avait été adopté par l’assemblée nationale, et c’est dans la panique et l’urgence que nous sommes allé cherchez de l’aide auprès de nos sénateurs.
    Et heureusement que le gouvernement s’est retrouvé avec d’autre chats à fouetter à ce moment là et que le jeu des chaises musicales à fait valser notre ami LEFEVBRE.
    J’espère que vous avez raison, mais comme je pense que notre gouvernement n’en est pas à une stupidité près je reste très inquiet.
    Enfin, tant que nous serons 5 ou 6 à bosser sur un bien pour qu’il n’y ai qu’un élu au final, il y a peu de chance que les 4 ou 5 perdants ne soient pas contraint de se récupérer sur la vente qu’ils réussiront à faire…
    Les fichiers communs et l’exclusivité me semble être de loin le meilleur moyen de faire baisser les prix !

  156. En lisant tous ces mails, je me demande si certains comme Robespierre et JMK ne sont pas des salariés au final, sans doute n’ont-ils jamais été entrepreneur. Je pense même qu’ils sont presque fonctionnaires, bien au chaud et qu’ils discutent comme si, ils étaient depuis des années patron d’une agence immobilière.

    La comparaison avec une Escort girl est l’œuvre de quelqu’un de mal dans sa peau car en arriver à cette comparaison, c’est dieu pas possible qu’un patron d’agence normal en soit capable.

    Je n’ai rien contre les salariés de l’immobilier au contraire, mais allons Robespierre ou JMK ou qui que vous soyez, quel est votre parcours professionnel pour en arriver à de telles comparaisons extrêmes.

    Bien sur ce blog est sans doute ouvert à tous, mais il serait bon de savoir quelle est la position de chacun.

    C’est pourquoi, me concernant je suis agent immobilier depuis 20 ans seulement et j’espère au contact de votre blog me faire une réelle idée au travers des avis de gens comme moi patron de leur agence.

  157. Noël…

    Robespierre est un pseudo qui regroupe une dizaine d’ex affilies du réseau 4%.
    Tous sont des agents immobiliers à l’exception de l’un d’entre eux. Aucun n’est salarié. En revanche, nous employons 15 salaries et 2 sont en voie de recrutement.

    Ensuite jamais nous n’avons fait la comparaison avec une escort girl !

    Relisez nos propos, mais il ne nous semble pas avoir tenu des propos “extrêmes”, y compris sur les honoraires.

    Une de nos revendications, c’est qu’à l’image des listes noires des compagnies aériennes, il y ait une liste noire des franchiseurs. Cela contribuerait à éviter plus de 100 dépôts de bilan, des liquidations de patrimoine, des dépressions, de divorces et deux tentatives de suicide …

  158. En tous cas s’il pouvait également y avoir une liste blanche, verte ou rose (euh non pas le rose, dans cette partie du forum ça risque de fâcher) j’aimerai bien y voir mon franchiseur que je conseil à tous (pour infos c’est l’éditeur de ce site).
    Blague et fayotage à part, je suis tout a fait ravis qu’un regroupement de mécontents du réseau low cost bleu et jaune puisse exister. Dommage qu’il n’ait pas un pseudo plus explicite. Mais une fois encore vous êtes hors sujet et vos chamailleries n’encourage probablement pas ceux qui souhaitent intervenir sur les dangers que représentent le projet de loi DUFLOT, notamment par l’affichage obligatoire de nos honoraires y compris lorsqu’ils sont compris dans le prix et a la charge du vendeur qui est je me répète le seul a même de juger si ces honoraires sont en adéquation avec le service. On sait très bien que l’acquéreur ira au moins cher, traitera les autres agences de voleurs, parfaitement inconscient du travail que nous avons fournis aux vendeurs.
    Le projet DUFLOT est un pont d’or au low-cost pourtant tellement décrier, surtout socialement, dans les secteurs où il est appliqué (transport aérien, grande distribution, hôtellerie, etc… et même dans l’immobilier : l’existence de Robespierre pour preuve).
    Vous avez raison JMK05, notre gouvernement, pourtant* socialiste, n’en est pas a une stupidité près.
    * par opposition à l’aspect anti-social du low-cost et non par opposition à “stupidité”

  159. À Christophe : comment voulez-vous qu’il y ait un pseudo plus explicite, compte tenu qu’il regroupe plusieurs personnes d’une part, et d’autre part qu’il y a plusieurs procédures judiciaires en cours et à venir? Nous sommes bien éloignés des chamailleries ou de la haine, car uniquement dans le respect du droit.
    Sur le Low Cost dans l’immobilier, nous prouvons rien que par notre existence qu’il n’est pas viable dans l’immobilier. Ni socialement, ni économiquement, ni financièrement et nous avons 13 années de recul pour prétendre à évoquer un niveau de certitude.

    Pour autant, ce que propose Duflot – hormis le fait d’interdire les marchands de listes semble-t-il ou de rendre obligatoire la formation continue – ne sera en rien efficace en regard du problème du logement en France. Au contraire, cela risque de créer des dégâts irréversibles pour la profession qui est, nous le pensons, peu armée pour y faire face.

    Pire, les “clients” ne profiteront jamais de quoi que ce soit réellement….en matière de location par exemple, ce ne sont pas les honoraires partagés qui posent réellement un problème, mais plutôt l’exécution du contrat, en particulier lorsque le locataire est défaillant.

  160. A Robespierre et JMK

    Le collectif dont vous parlez est représenté par vous JMK, cela ne trompe personne et par ailleurs, je m’en moque éperdument, les réseaux ne m’intéressent pas ça fait 20 ans que je suis indépendant, comptant si possible, le rester encore malgré tous ces projets de loi dont on parle ici et qui m’agacent profondément comme vous.

    Mais voyez vous, si vous-même n’êtes pas ni titulaire de la carte professionnelle, ni même agent immobilier, alors vous êtes salariés et je ne vois pas comment vous portez de tels jugements sur tel ou tel sans avoir une agence avec les difficultés que cela comporte.

    Afin de pouvoir converser équitablement sur ce blog qui m’intéresse vraiment et dans lequel vous êtes un intervenant de taille, présentez vous une bonne fois pour toutes, non pas sous votre nom, on s’en moque mais sur votre parcours depuis plusieurs années.

    Comme ça nous pourrons échanger équitablement, moi je suis simplement après avoir été photographe devenu par hasard agent immobilier parce que ma famille y baignait et me voyant ramer dans la photo, j’ai écouté, appris, puis suis devenu agent immobilier autonome et farouchement indépendant.

    J’avoue aujourd’hui être dans le doute aussi.

    Votre parcours approximatif sur une quinzaine d’année éclairerait surement tous les intervenants à ce blog et nous permettrait d’aller plus loin dans nos échanges.

    Peut être suis-je d’une vieille école et je n’ai peut être rien à faire ici parmi vous ?

  161. A Noël,

    Vos affirmations ne reposent sur aucune réalité. Vous ne connaissez aucun élément ce dossier, pourtant vous affirmez.

    Robespierre est un pseudo collectif qui n’est absolument pas le fait d’une seule personne. À l’origine, ce sont 4 personnes. Aujourd’hui une dizaine d’actifs, une vingtaine de plus sont favorables et soutiennent et une cinquantaine restent à l’écoute.

    L’avocat charge de construire le dossier pénal possède une centaine de signatures issues du réseau 4%, et une trentaine en dehors de ce réseau.

    Sur le reste de votre post, la encore vous vous trompez puisque tous les membres derrière Robespierre sont des agents immobiliers, porteurs de la carte professionnelle.

  162. Pour répondre à Noël:
    Personnellement, j’ai eu ma 1° carte en 1980 par un accès direct car j’avais un diplôme commercial BAC + 2 (un accident de parcours!)
    En 1980 déjà, j’ai mis en place 2 points de vente séparés de 30 km avec des difficultés monstrueuses de la part des confrères de la FNAIM pour ne pas les citer. Ceux-ci ont tout mis en oeuvre afin d’influencer la préfecture pour m’empêcher ces 2 points de vente mais au bout d’un an d’effort, j’y suis parvenu sachant que certaines préfectures acceptaient cette situation, d’autres NON!
    Si je vous raconte cela, c’est pour bien vous faire comprendre que à cette époque, j’ai par mon insistance (en toute modestie) ouvert la porte à la franchise d’aujourd’hui ou un seul titulaire, gérant d’une SARL peut animer X points de vente sans obligation pour chaque gestionnaire qui est alors agent commercial sans obligation de carte d’AI.
    Cette prolifération de points de ventes ne me dérange pas, elle correspond aux progrès et à l’évolution de la profession et je pense que les transactions entre particuliers restent majoritaires en France avec tous les inconvénients qui s’y attachent, il suffit d’écouter Julien Courbet sur RTL pour en être convaincu. Rares sont les agences immobilières convoquées sur cette radio et lorsqu’il s’agit d’un réseau sérieux, les litiges se règlent rapidement….
    Pour finir la présentation que vous semblez me demander, je vous confirme que j’ai toujours travaillé à mon compte, je n’ai jamais été salarié même dans d’autres activités totalement différentes…..

  163. Sur ce point il y a de la jurisprudence depuis 1982 (TA Poitiers) et nous avons dû aller au TA nous aussi contre des préfets qui refusaient de délivrer les cartes art. 8, nous avons gagné chaque fois. A Lyon et à Marseille. A Lorient également, là c’était ubuesque, la préfecture ne délivrait pas la carte parce que nous n’étions pas immatriculés au RC et le RC refusait de nous immatriculer tant que nous n’avions pas la carte… Nous avons eu également un procès pour exercice illégal de la profession de la part d’un syndicat départemental (Savoie – haute Savoie) que nous avons gagné également ; notre adversaire a été condamné à nous verser 100 000 F de DI. Contre un autre syndicat départemental dépendant de la même fédération nous avons dû faire un procès en publicité mensongère, que nous avons gagné également. Et j’en passe. Comme quoi la concurrence n’est pas un long fleuve tranquille !

  164. Le problème des réglementations en France c’est qu’elles sont mises en place par des Énarques qui ne se comprennent pas entre eux tellement ils mettent en place des “usines à gaz”
    Ensuite, les lois en place ne sont pas appliquées et chaque nouveau ministre veut inscrire son nom dans une nouvelle loi qui viendra remplacer la loi précédente qui n’a pas encore eu le temps d’être appliquée correctement, et ainsi va la vie ……

  165. bonjour à tous, ce que l’on oublis de souligner et c’est important, c’est que les agences à frais réduits cassent le marché et volent les biens aux agences à frais normaux car si il rencontre un acheteur qui aura visiter auparavant dans une agence à 6% , un bien interressant pour lui !!! l’agence à frais réduit lui proposera le même bien mais moins cher et concluera la vente immédiatement sans avoir eu à faire de la pub ou il n’aura même pas fait de visite !!! le problème en fait , est qu’il n’y a pas de réglementation officiel qui impose des honoraires fixes à toutes les agences soit 5 % ttc ce qui serais parfait, parceque au bout du compte une agence classique qui affiche 6 % ttc, finira par conclure sa vente en baissant ses honoraires à 4 % voir même à 3%.nous le savons tous,le problème c’est la concurence entre agences qui veulent à tout prix vendre et récupéré ses honoraires même si le bien et vendu en dessous de sa valeur !!! oui vous avez bien compris !! à 80 % les agence vendent les bien en dessous de leurs valeurs afin de prendre rapidement leurs honoraires et argumentent dans ce sens auprés des vendeurs en leurs disant que le marchè n’est pas très bon en ce moment et qu’il faut vendre vite avant le gros crash immo qui devrait arriver bientot !!!!! hihihihihi on l’attends toujours !!! à part les taux qui chutent à 2,5 % , le reste reste plutot à la hausse….acheter un bien auprés d’une agence c’est quand même rassurant mais si les agences font n’importent quoi, les vendeurs n’aurons plus confiance et préférerons acheter entre particuliers en plus c’est moins cher il n’y a pas de frais à 6 % en +.à vos réponses !!!!

  166. Mr LAMOTTE,
    Connaissez vous Gérard MAJAX, David COPPERFIELD ou encore Kamel le Magicien ?
    Oui ? Non ? Peu importe, à priori vous en connaissez beaucoup plus que vous ne le pensez car vous continuez de croire que le prix marché est le prix net vendeur + les honoraires des agences !
    Vous pensez que les acheteurs sont idiots au point d’acheter un bien plus cher simplement parce qu’il est en agence !
    Cette situation est le résultat d’années et d’années de laissé aller dans notre profession, où un vendeur propose son appartement en direct sur le bon coin, déduction des honoraires d’agence et que cet appartement se retrouve su r le même portail à deux prix différents et que le professionnel ne s’insurge même pas de cette situation !
    C’est normal d’accepter cela, c’est normal de faire de la publicité gratuite aux vendeurs qui se vante sur leurs annonces : ” …appartement à vendre 150 000 €, déposé en agence à 160 000 € …”
    Mais où allons nous ? A force de ne pas se poser les bonnes questions, à force de croire que c’est inéluctable, on ne sait même plus pour qui nous travaillons.
    Les vendeurs ? Vous leur avez pris un mandat il y a 6 mois de ça et il ne vous ont jamais revu ! avec un peu de chance vous ferez deux ou trois visites, vous vendrez et vous toucherez vos honoraires, pensez vous que l’image auprès des vendeurs soit bonne : “… l’agence ? on l’a jamais vu, il a fait 2 visites et nous a prix 8 000 € !!”, voilà ce qu’ils diront autour d’eux.
    Les acquéreurs ? Vous laissez afficher sur un même bien des prix différents, il ne sait plus quel est le bon prix, alors oui, bien sûr il va au moins cher et il ne voit pas à quoi leur servirait une agence à part lui coûter de l’argent !

    Le serpent se mord la queue et notre profession y participe tous les jours !
    Posons nous les bonnes questions, pour qui travaillons nous ?
    Amenons du conseil, une écoute, faisons un travail de qualité, ne mettons pas de pression, ni au vendeurs, ni aux acquéreurs (ce n’est pas une baguette de pain), c’est beaucoup d’argent, un achat mérite une réflexion, arrêtons de faire travailler des “marchands de tapis” dans notre beau métier, mais formons nous, respectons nos clients vendeurs et acquéreurs et assurons un service de qualité et là peut être que les choses changerons.
    C’est ce que nous essayons de faire tous les jours chez CIMM et les retours sont plus que positifs, à bon entendeur …

  167. Effectivement quand on a rien dans sa musette la meilleur solution est proposer d’unifier les tarifs.
    En ce qui nous concerne nous offrons tout un panel de services à nos clients (je ne reviendrai pas dessus cf posts précédents) et il n’y a aucune raison qu’on me contraigne à prendre aussi peu que mes confrères qui n’ont guère d’autres services à apporter qu’une multidiffusion sur internet, et encore moins que l’on permette à ceux qui n’ont d’autres outils qu’une vitrine à prendre autant que ceux qui se démènent.
    La concurrence c’est un prix à mettre en corrélation avec une qualité de service, personne n’en a jamais été dupe.
    Les agences du réseau low-cost bleu et jaune ne m’ont jamais fait d’ombre, et quand bien même une agence ne prendrait que 2 % ça ne me stresserai pas plus.
    Chacun doit pouvoir rester libre d’appliquer le prix qu’il souhaite. C’est au vendeur de décider ce qu’il veut faire.

  168. laissez faire les choses ? et qui seront les gagnants ? les agences à prix réduits bien sur puis si on continue à laisser comme cela, les vendeurs ne vendrons plus que par eux même les biens !! pourquoi ce rendre en agence ? que font-ils vraiment de + ??? souvent les pubs agences sont sur le bon coin ou vivastreet et c’est gratuit ! des agences qui j^étent des milliers d’euros dans des pubs journaux , ils n’y en a plus beaucoup…je pense qu’il faut réagir et vite, il faut faire une pétition générale et l’adressée au ministre du logement,en lui demandant de mettre un seul honoraire agence à 5 % ttc et que si une agence fraude même au moment de conclure,elle risque une amende de 100.000 euros ! cela va relancer l’immobilier et les petits malins en frais réduits vont vite déchantés car c’est eux le véritable problème, ils cassent l’image des agences ( + de 3000 agences immo fermée en 2012 en france !!!!!! ) alors réagissez !!! autrement ce sera votre tours prochainement…..

  169. le problème en france c’est que tout le monde dis des choses ou constatent des erreurs !! mais personne ne réagis vraiment au point de changer en positif.les gens se plaignent toujours et nanani et patata et alors il faut réagir à un moment donner autrement ça sert à rien de bargaké pour ne rien faire….

    aujourdhui il y a des problèmes et beaucoup d’agences en ont marrent, il faut résoudre ces problèmes de suite afin de sauver les centaines d’agences qui devront fermée bientot, faute d’actions immédiates pour les aider.

    ouvrir son agence, faire les études et puis tout s’ecroule à cause de quelques erreurs au niveau des lois !!!! mais que font nos ministres ????? ils sont à la plage ou quoi ????? à part se pavaner à la tv ou sur les journaux ??? c’est quand même nous qui les payons !!!!

  170. et enfin voici le dernier problème qui tue l’immobilier ” les réseaux en franchise qui gérent des centaines d’agents immobiliers peux scrupuleux ) et oui une seule carte pro et 4000 agents venus de nuls part, quelque fois des anciens bouchers ou charcutiers,des caissières,des agents camions poubelle,des chomeurs,des arnaqueurs,des escrocs,et des moins que rien : qui travaillent pour une seule carte en réseau et qui casse le marché parcequ’ils ne sont pas professionnels et n’y comprennent rien du tout à l’immobilier, ce n’est pas leur métier et ils n’ont jamais reçus de diplome !!!!! c’est comme si vous demandiez à un pompiste de faire boulanger !!!!! et pourtant personne ne dis rien…..

    donc je propose d’établir une loi indiquant qu’il est interdit de travailler dans l’immobilier sans obtention d’une carte pro et elle devra être unique et non céssible à d’autres personnes.ils y en à même qui la loue !!!! mais ou va t’on ??????

    hhha whouai t’es au courant ???? BERTRAND LE CONDUCTEUR DE BUS LOUE SON PERMIS COMME CELA 5450 PERSONNES POURRONT CONDUIRE DES BUS SANS PERMIS !!!!! GENIAL NON ,,,,,,,,,,

    EN PLUS BERTRAND TOUCHE UN POURCENTAGE SUR LES SALAIRES DES 5450 CONDUCTEURS QUI UTILISE SON PERMIS !!!!!! CHOUETTE COMME IDEE NON ,,,,,,,????

    et pourtant ça existe dans l’immobilier et personne ne fais rien !!!!!!!!

    mais qui gére cela ? car c’est illégal et descriminatoir !!!!

  171. Bertrand : pouvez-vous nous éclairez sur les services que proposent votre agence ?

  172. je ne suis pas une agence, mais un particulier qui connais bien les problèmes d’agences et qui voit tous ce qui se passe dans le monde de l’immobilier j’y suis depuis plus de 20 ans.

    justement je peux mieux comprendre les choses car non concerné par elles.

    je suis une personne intégre qui fait la part des choses et apporte des solutions aux problèmes des gens.

    d’ailleurs dans d’autres domaines, l’immobilier est une passion pour moi entre autre.

    si j’étais une agence, je ne pourrais pas avoir la même vision…

  173. il y a trop b’abus et pas assez de rêgles, l’immobilier parait strict mais en fait c’est un ensemble de n’importe quoi.

    il faut que le gouvernement prennent en compte vos problèmes et valide des solutions éfficaces rapidement.

    j’éspère qu’ils liront mes propositions….

  174. La solution est simple, il faut que les transactions immobilières soient considérés comme des médicaments : obligation de passer par une agence avec un directeur d’agence titulaire de la carte professionnelle.
    Si il est parti joué au tennis, l’agence reste fermée jusqu’à ce qu’il revienne !
    Bon, on rêve, ça c’était la loi Hoguet en 1972 mais c’est fini……

  175. Avez vous entendu, ce matin, aux infos que le prix d’un même médicament est deux fois plus cher en France que dans le reste de l’Europe?
    Les pouvoirs publics sont en train de viser les laboratoires ainsi que les pharmaciens et surtout ils cherchent à réglementer la marge….
    Actuellement,je me demande quelle profession n’est pas dans le collimateur de nos énarques….
    Une chose est sûre c’est que nous avons peur de ce que nous ne maîtrisons pas…. et si il y a une chose que nous maîtrisons chez CIMM c’est l’accompagnement et le suivi du “VENDEUR”.Alors continuez à parler d’agents commerciaux incompétents mais pour ma part “l’habit ne fait pas le moine”.La preuve en est que nous avons sur le marché du travail des jeunes à BAC+27 incapables de s’adapter….
    Il y a donc bien un fossé entre niveau d’étude et compétence…

  176. JMK05, comment on fait si l’agent est en visite ? On ferme ? Idem pour les notaires, bien sûr ?

  177. “interdire les ventes de PàP”
    “obligation de passer par une agence” (laquelle ?)
    “considérer l’AI comme un remède à une maladie”

    etc… etc… etc….

    Tout cela relève d’un nivellement par le bas qui ne peut pas susciter ni l’adhésion ni le rêve d’un professionnel…
    Trop souvent nous évoquons des concepts qui n’ont aucune espèce de réalité. Prenons le “Low Cost”…. dans l’immobilier, c’est quoi ? Des honoraires réduits ? Soit…. mais réduits de combien ? Quel est l’écart RÉEL entre ceux qui se sanctifient sur l’hôtel du “Low Cost” ? Ce qui était probablement vrai il y a dix ans ne l’est absolument plus aujourd’hui. Et si c’était la recette miracle, si cela multipliait les ventes cela se saurait. Tout ceci est bidon. Tout ceci ne profite qu’à ceux – et uniquement à eux – qui initient ces projets. Cela ne profite JAMAIS aux vrais entrepreneurs et aux acteurs.

    Alors, la solution, c’est quoi ? Nous en avons bien quelques unes, mais peu importe. Personne n’a la science infuse.

    En revanche, la solution ne peut exister que dans le respect des codes de la profession. La solution ne peut qu’être concrète, et pas seulement un discours, des mots ou toute autre manipulation.

    Les codes de la profession ? D’abord et avant tout ceux du service, de la proximité avec ses clients, de la qualité de la relation, d’une proposition toujours plus complète et toujours plus riche. En clair, le nivellement par le haut.

    S’agissant de la loi Hoguet, très sincèrement, même si elle est contraignante, même si elle a des côtés insupportables, il n’y a rien à y toucher.

    Ce que fait Duflot est incohérent. Parce qu’idéologique cette loi sera aussi inefficace. Ce ne sont pas les agents immobiliers qui ont créé les zones tendues. Ce ne sont pas les agents immobiliers qui sont les marchands de sommeil. Ce ne sont pas les agents immobiliers qui sont des marchands de listes. Les agents immobiliers ont un rôle de régulateur.

    La profession souffre d’une représentation crédible. Voilà le problème N°1. Aux patrons des réseaux et des organisations professionnelles de se mettre autour d’une table. Il y a urgence.

  178. Comment on fait si l’agent est en visite ? La même chose que lorsque le pilote de ligne est malade, on le remplace par un autre pilote! Mais j’avais oublié que la profession est devenue un job de chauffeur de taxis ! Il y a 30 ans, 3/4 visites conduisaient à une signature de compromis compte tenu de la qualité des produits et du faible nombre d’agences.
    Aujourd’hui, il faut 20 à 60 visites pour vendre un bien en espérant que ce ne soit pas un concurrent qui le vende sans visite uniquement parce qu’il a cassé le tarif des honoraires. Et oui, le métier a changé …..
    Il sera nécessaire de donner une seconde chance à cette profession car les clients ont bien compris nos problèmes et les exploitent à leur avantage ! Mais comment ????

Laissez un commentaire

  • (ne sera pas publié)

XHTML: Vous pouvez utiliser les tags suivants: <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

M'avertir d'un nouveau commentaire sans poster de commentaire